La vocation artistique de la Maison Quantin : une question de mise en page

Dans la série 12, consacrée à l’ « époque de Napoléon », les images des séquences sont disposées d’une manière rappelant la technique dite appliquée du patchwork, où les « morceaux iconiques » de différentes formes se superposent les uns aux autres. Ce mode d’intégration des vignettes découle d’une intention avant tout esthétique, comme dans La diligence où Raymond de la Nézière organise les images en vertu d’une symétrie verticale.
Dans cette planche, les textes des légendes s’inscrivent en dessous de chaque image ; il en va autrement pour d’autres séquences en « patchwork » où le récit est formulé en un seul paragraphe placé au bas de la feuille. Le perroquet ou La bonne pipe, en fonctionnant ainsi, offrent au lecteur plusieurs modes de lecture : regarder l’assemblage d’images explicité ensuite par la lecture du texte, lire le texte et lui donner forme en observant les cases ou effectuer un va-et-vient entre l’écrit et les figures.

© Alienor.org, Conseil des musées - www.alienor.org | plan | aide | Vérifié par A-Prompt Version 1.0.6.0. Niveau WAI 'triple A'