La vocation artistique de la Maison Quantin : une question de mise en page

L’utilisation décorative de la mise en page se fait encore plus expressive dans Le rajah où la composition prend une tournure véritablement architecturale ; deux planches originales sont conservées dans le dossier d’impression, la première qui esquisse l'« architecture » , la seconde qui reprend les figures et soigne les détails. Dans cette feuille, plus de trait de contour ou d’espace laissé vide pour signifier la séparation des images, Félix Lacaille construit la séquence sur le plan d’un bâtiment à coupole de style hispano-mauresque.
Centrée autour d’un axe vertical créé par l’éventail duquel se détache l’éléphant harnaché, le pilier surmonté d’un paon et le palais en flammes, la mise en page se fait ostentatoire et réalise une parfaite mise en contexte : à l’exotisme du conte oriental correspond une armature décorative du même ton.

Cette page contient des élèments Flash que votre navigateur ne peut afficher :
Télécharger Flash Player

  • Dossier d'impression du Rajah
  • le Rajah : esquisse préparatoire
  • Le Rajah : planche originale
  • Le Rajah : planche imprimée
© Alienor.org, Conseil des musées - www.alienor.org | plan | aide | Vérifié par A-Prompt Version 1.0.6.0. Niveau WAI 'triple A'