Voir le cartel des objets dans une nouvelle fenêtre
Voir le cartel des objets dans une nouvelle fenêtre

La vocation artistique de la Maison Quantin : une question de mise en page

Introduction

Dans le dernier quart du XIXe siècle, la Maison Quantin se distingue comme l’une des premières attachées à la vulgarisation d’art, au moment où la question de son enseignement et de l’éducation esthétique de l’enfant agite les institutions.

Les éditions Quantin reflètent ces préoccupations et font de la librairie enfantine le moyen d’initier la jeunesse au domaine de l’art : « Les images des livres et des albums sont en quelque sorte la première figuration artistique qui frappe une jeune intelligence : il importe donc au plus haut point qu’elle ne soit pas faussée dès le début. » Partant, l’Imagerie artistique, dès 1886, est appelée à remplacer « les vieux sujets grossièrement enluminés qui ont fait la joie de nos pères ».
Avec le talent des dessinateurs de renom de la presse illustrée parisienne, Albert Quantin porte une attention particulière à la facture des images d’une collection « honorée de souscriptions du Ministère de l’Instruction publique et de la Ville de Paris ».

© Alienor.org, Conseil des musées - www.alienor.org | plan | aide | Vérifié par A-Prompt Version 1.0.6.0. Niveau WAI 'triple A'