A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

 

Argile : terre qui à l'état pur, est composée de silice, d'alumine et d'eau. Elle est alors blanche. C'est le kaolin qui entre dans la composition de la porcelaine. Mais dans la nature, elle contient d'autres matières, de l'oxyde de fer, de la magnésie, du titane,  de la rutile… qui lui donnent des colorations diverses.

 

Biscuit : porcelaine cuite à très haute température sans émail et sans décor. Suivant la composition de sa pâte, il est en porcelaine tendre ou en porcelaine dure.

 

Colombin : boudin, anneau, cordon de terre molle qui, réalisé et roulé à la main, permet de modeler des pièces de céramique. Les colombins sont superposés et assemblés par pressage à la main de façon à donner la forme désirée.

 

Couverte : terme général pour désigner l'enduit vitrifiable posé sur la céramique pour la rendre imperméable et brillante. Cet enduit peut être un émail, une glaçure, un lustre, un vernis. Pour simplifier, on peut dire que les poteries reçoivent une glaçure plombifère, les faïences un émail stannifère, les porcelaines un émail siliceux.

 

Dégourdi : cuisson préliminaire des pièces après le façonnage en cru. Cette première cuisson appelée également demi-cuisson donne de la solidité à la pièce qui demeure poreuse et qui recevra par la suite sa couverte et son décor.

 

Dégraissant  : quartz, silice, chamotte… que l'artisan intègre à sa pâte pour remédier à sa trop grande plasticité.

 

Engobe : argile liquide de couleur naturelle ou légèrement teintée dont on couvre la terre cuite.

 

Émail : enduit vitrifiable posé sur la céramique pour la rendre imperméable et brillante. Il est de deux sortes :

  • Émail stannifère : émail opaque couvrant la faïence. Il est composé généralement d'un mélange d'oxyde d'étain et de plomb auquel on ajoute du sable, de la soude, du sel marin et du minium. Le tout est réduit en poudre et mélangé à de l'eau.
  • Émail siliceux : émail transparent couvrant la porcelaine. Il est composé généralement d'un quart de quartz ou de silice, d'une quantité importante de fondant sous forme de pegmatite et d'un peu de kaolin et de chaux. Certains historiens de la céramique préfèrent employer le terme de glaçure.

 

Émail jaspé : enduit opaque imitant le jaspe, pierre précieuse et rare, de couleur variée mais généralement rouge qui a fait la célébrité de Bernard Palissy.

 

Faïence  : céramique à pâte poreuse couverte d'un émail stannifère opaque.

 

Fondant : matière incorporée dans la pâte pour abaisser sa température de fusion.

 

Fritte : mélange de sable siliceux ou feldspathique et de soude permettant la vitrification de la pâte à la cuisson. Elle a été utilisée pour la porcelaine tendre.

 

Glaçure : enduit transparent à base de plomb, incolore ou coloré posé sur une poterie après cuisson ou ajouté par deuxième cuisson à plus basse température sur une poterie. Les vernis et les lustres sont les glaçures les plus courantes appliquées sur les poteries.

 

Grès : céramique à pâte dure colorée, opaque, imperméable.

 

Kaolin : argile blanche qui entre dans la composition de la porcelaine. Son nom vient de la région montagneuse de Kao-Lin en Chine où on l'exploitait.

 

Lustre (lustre métallique) : glaçure silico-alcaline recouvrant les poteries déjà façonnées et cuites. Le lustre métallique est typique des faïences hispano-mauresques et des majoliques italiennes du XVe siècle.

 

Petunse : nom chinois du feldspath, roche qui broyée et mélangée au kaolin entre dans la composition de la pâte de la porcelaine chinoise. C'est l'élément qui donne à la porcelaine sa transparence.

 

Poterie : céramique couverte d'une glaçure plombeuse pour la rendre imperméable.

 

Porcelaine : céramique à pâte blanche, dure, transparente, imperméable.

 

Terre cuite : céramique cuite et poreuse.

 

Vernis plombifère : enduit transparent à base de plomb posé sur la porcelaine tendre après une cuisson de dégourdi.

 

haut de page

 

© Alienor.org, Conseil des musées - www.alienor.org, plan du site Classification Sommaire du dossier Bibliographie