TECHNIQUES DE MISE EN ŒUVRE  

La restauration du Saint Nicolas a été le moment privilégié pour analyser et comprendre les techniques qui ont permis son élaboration : le matériau dans lequel il est sculpté, les outils qui ont permis d'établir les volumes, la polychromie qui le revêt.

MATERIAU

Le Saint Nicolas a été réalisé dans un seul bloc de calcaire fin taillé. Les analyses au Laboratoire de recherche des monuments historiques ont établi qu'il s'agit d'un calcaire différent du tuffeau et des calcaires du Poitou. Il a donc été importé à Châtellerault.

TAILLE DE LA PIERRE

Différents outils ont été utilisés pour obtenir les volumes de cette sculpture en ronde-bosse :
- le bloc monolithe a été dégrossi à la scie.

- les reliefs ont été obtenus à l'aide de :
ciseaux droits ; (traces dans le creux du baquet des enfants),
gouge méplate, gradine, ripe (traces dans le dos du Saint Nicolas)
.

Pour éliminer les traces d'outils et lisser la surface de la pierre, une ripe à dents triangulaires a été passée sur toute la surface
Les décors de la mitre ont été obtenus avec une pointe, ceux du col du vêtement avec un poinçon.

© Musée Sully Châtellerault © Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org