Créer une atmosphère

De ce paysage se dégage une atmosphère froide que renforce l'utilisation d'un papier blanc. Les arbres sont agités par une forte brise annonciatrice d'une tempête.

Tout suggère le souffle du vent : les traits courts du feuillage qui suivent l'inclinaison des branches, le tracé large et fin qui évoque les variations d'éclairage des feuilles en mouvement.

Remplaçons ce fond blanc par un fond bleu plus sombre.

Couchée sur des papiers légèrement bleutés, la sanguine met en valeur la teinte du papier et accentue l'atmosphère.

Ce sont les italiens qui, au cours du XVIème siècle, découvrirent que l'association de ces deux couleurs produisait des effets chromatiques intéressants.

L'impression de froid a disparu, le regard ne se porte plus seulement sur les arbres agités mais est conduit vers le ciel devenu ciel d'orage que l'on scrute pour savoir quand le tonnerre va enfin éclater.

© Alienor.org, Conseil des musées