Les connaissances en chimie et en physique ne résultent pas de lois ou de règles données au départ, mais de la multiplication des expériences, de leur mise au point délicate en laboratoire puis du classement et de l'interprétation des résultats.

Vers 1700, Georg Ernst Stahl (médecin et chimiste allemand, 1660-1734) présente la première théorie permettant d'expliquer les changements de propriétés des corps soumis à l'action du feu. Il pense que la flamme libère un fluide insaisissable, le feu principe ou phlogistique, contenu dans les matériaux combustibles et responsable de leurs propriétés chimiques et physiques. On ne connaît pas,à cette époque l'existence des gaz. Malheureusement, cette théorie ne rend pas compte de l'augmentation du poids des métaux lorsqu'ils sont calcinés.

En cherchant l'explication de ce phénomène, Antoine Laurent de Lavoisier (chimiste français, 1743-1794) découvre le rôle joué par l'oxygène dans la combustion.

En 1785, au cours d'une expérience publique, il réussit à décomposer puis recomposer de l'eau et par là-même démontrer qu'elle est composée d'air inflammable (hydrogène) et d'air vital (l'oxygène).

© Alienor.org, Conseil des musées