Historique de la marque:

La firme Bernardet, spécialisée dans le side-car est la seule des petites marques françaises de scooters à ne pas être restée confidentielle. Elle présente d'abord de gros scooters à la carrosserie volumineuse, puis en 1952 le E 51, plus léger qui fait le succès de la marque. La version Y 52 de ce scooter est commercialisée en Belgique par Gillet-Herstal et en France sous le nom "d'Hirondelle" par Manufrance.

En 1954, Bernardet allège encore son scooter et présente le Cabri, charmant et élégant monoplace. En 1955, une version plus lourde (125 cm3) et plus carrossée du Cabri est présentée par Bernardet: le Guépard à l'origine "Jaguar". Ce scooter élégant a une technique d'avant-garde avec son moteur bi-cylindre horizontal, et sa boîte Servomatic. Malheureusement il vient trop tard; la firme Bernardet dépose son bilan en 1959 sans avoir réellement commercialisé ces modèles.

Bernardet guêpard 060 de 1956

Moteur Comet horizontal 125 cm3
Vitesses: boîte Servomatic 2 vitesses automatiques ville; 2 vitesses automatiques route; embrayage automatique; au guidon à droite poignée tournante des gaz; au pied à droite pédale de selecteur ville / route
Puissance 5 Cv à 5000 tr/mn
Suspension avant à roue tirée et anneaux Neiman
Suspension arrière oscillante, avec bloc caoutchouc auto-armortisseur

Equipements:
Réservoir de 12 litres situé sous la selle; porte-bagage à l'avant et à l'arrière au dessus de la roue de secours; 2 selles.

Collection du Musée Auto Moto Vélo de Châtellerault
n° inventaire:999-26

© Musée Auto Moto Vélo, Châtellerault © Alienor.org, Conseil des musées