Historique de la marque:

La firme dijonnaise Terrot et sa sous-marque Magnat-Debon lancent au Salon de 1951 un scooter, petit, de ligne "ponton", "rondouillard" comme les belles américaines qui font rêver à l'époque. Les scooters Terrot et Magnat-Debon rencontrent un vif succès et occupent le troisième place du marché français. Ils sont relativement difficiles à conduire avec leurs trois pédales sur le plancher: deux au talon pour les vitesses, une pour le freinage. Aussi au Salon de 1955, Terrot présente le "scooterrot" doté d'une boîte de vitesse pré-sélective à trois vitesses commandées par une poignée tournante au guidon.

Magnat Debon S 1 de 1951

Présenté au salon d'octobre 1951
100 cm3, deux temps
Deux vitesses commandées par deux pédales au talon; la pédale de droite enclenche la première, celle de gauche la seconde, les deux pédales donnent le point mort à mi-course; une troisième pédale commande le frein arrière
Puissance 2,6 CV à 4500 tr/mn
Refroidissement par turbine calée sur le volant magnétique

Équipements:
Réservoir à essence 7 litres, coffre à outils sous le siège avant qui bascule; dans le tablier avant, petite galerie pour fixer une serviette; garde boue et pare-chocs style "automobile"; selle monoplace (biplace dans la version 125 cm3 de 1953); guidon à deux branches à poignées inversées.

Collection du Musée Auto Moto Vélo de Châtellerault
n° inventaire:999-15

 

© Musée Auto Moto Vélo, Châtellerault © Alienor.org, Conseil des musées