Le scooter a connu un grand succès dans les années 50. Il est né en Italie de la reconversion par Paggio d'un stock de moteurs d'avions et d'hélicoptères après la guerre en 1946. Véhicule économique à deux petites roues, plus proche de la voiture que de la moto, il reçoit le nom de Vespa, "guêpe" en italien. Il est bientôt suivi par Innocenti, puissant organisme métallurgiste, avec le Lambretta.

En France, les scooters sont construits par les frères Bernardet, puis Peugeot, Terrot et Motobécane...Pas très stables, mais capables de transporter deux personnes et des bagages, faciles à utiliser, simples à conduire, économiques, de silhouette séduisante, ils remportent un immense succès.

Les scooters sont les deux roues du temps des copains, un style de vie: boums, rock'n roll, robe en carreau Vichy, fichu noué à la pointe du menton, duffle-coat et mocassin. Brigitte Bardot roule en scooter. Dans " Les tricheurs", film mythique sur la jeunesse des années 50, Jacques Charrier possède un scooter. Dans "Vacances romaines", Audrey Hepburn chevauche un vespa.

© Musée Auto Moto Vélo, Châtellerault © Alienor.org, Conseil des musées