A la fin du 3e siècle, un renouvellement important du répertoire des formes
(plats, cruches, gobelets hauts) et du décor se produit.


Les vases ne sont plus moulés mais décorés après tournage.
Diverses techniques sont utilisées.

L'incision, surtout utilisée à partir du milieu du 2e siècle, consiste à tourner un vase lisse
sur lequel le potier trace des décors en creux (fleur, feuille, motifs géométriques…).


Le décor à la barbotine, qui connut aussi un essor
à la fin du 2e siècle, consiste à appliquer
sur certaines parties des vases une argile fluide
de façon à y former des décors simples.


Le décor à l'éponge est réalisé avec une éponge trempée dans l'eau et pressée, avant cuisson,
sur la paroi du vase.


© Alienor.org, Conseil des musées - www.alienor.org