Le relief d'applique consiste à remplir d'argile un petit moule muni d'un manche et dont l'extrémité comporte un décor en creux. Celui-ci est ensuite fortement pressé
sur la paroi du vase. Le décor apparaît
en relief. Ce type de décor se généralisa
à partir de la seconde moitié du 2e siècle
et jusqu'à la fin du 4e siècle.

La décoration à la molette fut utilisée
à toutes les époques et sur des vases non sigillés également. Elle consiste à faire courir sur le vase lisse non cuit des roulettes portant un décor en creux (stries, petits casiers en série à décor simple),

L'estampage est un décor en creux réalisé grâce à des poinçons en reliefs directement imprimé sur les parois des vases.



Les diverses formes de céramiques sigillée
ont été classifiées depuis la fin du 19e siècle et la typologie utilisée de nos jours
a gardé le nom des différents savants
qui l'ont définie parmi lesquels
Hans Dragendorff,
Joseph Dechelette
ou Emil Ritterling.


 
© Alienor.org, Conseil des musées - www.alienor.org