Deux grands principes, le débitage et le façonnage.

Le débitage est l'action de fractionner intentionnellement la matière première afin d'obtenir
des fragments, appelés éclats ou lames (éclats allongés dont la longueur
est deux fois supérieure à la largeur), qui sont les produits recherchés.
Le bloc de matière résiduel, appelé nucleus, est un déchet.
On distingue les éclats provenant de la mise en forme du bloc
(éclats de préparation), ceux résultant de la fabrication d'un outil
(éclat de retouche) et ceux prédéterminés, pour lesquels la forme
est décidée, avant la frappe, par le tailleur.

Le façonnage consiste à mettre en forme le bloc, par une succession
d'opérations de taille, jusqu'à l'obtention d'une pièce bifaciale.
C'est le bloc sculpté qui est, cette fois, le produit recherché,
les éclats sont des déchets.

Ces deux grands principes sont présents à toutes les périodes du paléolithique et
au-delà.
Ils font appel aux deux techniques de taille : la percussion et la pression.
© Alienor.org, Conseil des musées - www.alienor.org