Baalbek, temple de Jupiter (titre factice)

La Galilée mardi 1er mai 1894 : "…on dirait presque un petit morceau de notre France, si ce n’était une chose qui s’élève au-dessus de ces bois printaniers, géante, svelte et haute : la colonnade du temple du Soleil !
Six colonnes seulement, supportant une frise brisée ; il ne reste debout que cela d’un temple qui fut une des plus étonnantes merveilles du monde ; mais c’est encore une ruine souveraine. Dés l'abord et de si loin, on a conscience de ce qu'il y a de surhumain dans ses proportions : elle dépasse par trop ce qui l'entoure ; les plus grands arbres ont l'air d'herbages à ses pieds. Et au-dessous, dans la verdure, sont d'autres masses colossales, des débris déjà terriblement grandioses, qu'elle écrase pourtant de toute sa taille ; des murs, des colonnes, des temples de dieux antiques."

 

Pierre Loti, Voyages p 619

Fermer la fenêtre