Ville et Grande mosquée de Damas (titre factice)

La Galilée, samedi 28 avril 1894 : "Au centre de la ville, gisent les ruines toutes fraîches de la grande mosquée, qui fut jadis l'église de saint Jean de Damas, contemporaine de Sainte-Sophie et des basiliques de Constantin, célèbre par ses colonnes de marbre et ses mosaïques d'or, puis qui devint l'un des sanctuaires les plus saints de l'islam […] Il y a sept ou huit mois, en plein midi, le feu prit on ne sait comment, dans sa charpente desséchée, et, d’une façon soudaine, en quelques minutes tout flamba comme une pièce d'artifice ; puis, dès que la toiture fut effondrée, commença l'anéantissement imprévu de ces colonnes, qui valaient chacune le prix d'une ville et que les constructeurs avaient élevées à temples antiques […] Depuis, on a tout laissé tel quel, en attendant une décision du khalife…"

Pierre Loti, Voyages p. 607

Fermer la fenêtre