Lac de Tibériade (titre factice)

La Galilée dimanche 22 avril 1894 : "Lentement le fantôme de Tibériade s'éloigne, reflété en traînées longues dans son éternel miroir ; de loin, il reprend peu à peu l'aspect d'une vrai grande ville d'autrefois, et on y croirait, si ce n'était ce silence alentour et , sur les montagnes, ce tapis jamais foulé des herbages verts. Le désert monotone et pareil nous environne de partout, les mêmes rives, les mêmes montagnes sauvages, vides, sans une roche et sans un arbre, délicieusement vertes et calmes, sous le ciel bleu et sur l'eau bleue. Pas d'autres voiles en vue que les nôtres, à la surface immobile de cette mer qui fut jadis si peuplée et qui vit se livrer entre ses flottilles de vraies batailles navales."

 

Pierre Loti, Voyages p 578

Fermer la fenêtre