Les animaux et les monstres

L’imagination des sculpteurs aiguisée par les recueils de bestiaires donne aux animaux un tour fantasmagorique qui les rend peu reconnaissables, comme au portail sud d’Aulnay. Ils viennent rappeler les horreurs qui attendent le mauvais chrétien en Enfer. Ils reprennent souvent des motifs issus de l’Orient.

Les forces du mal sont représentées par toute une série d’animaux composites empruntés à l’antiquité et codifiés : griffons, capricornes, chimères, basilics, harpies.   La sirène est l’incarnation de la séduction féminine dont il faut se méfier.

Détail d'un chapiteau, deux monstres ailés

© Alienor.org, Conseil des musées - www.alienor.org | plan | aideVérifié par A-Prompt Version 1.0.6.0. Niveau WAI 'triple A'd