Les saints

Le culte des saints se développe au cours du Xe siècle sous l’action des bénédictins et des clunisiens. La peinture des fresques (Saint-Savin et Cyprien dans la crypte de Saint Savin), celle des enluminures des manuscrits (Vie de Sainte Radegonde, médiathèque François-Mitterand de Poitiers) mais également la sculpture les célèbrent comme sainte Colombe à la façade de l’église de Sainte-Colombe en Angoumois.

La mort de saint Hilaire est représentée dans deux églises de Poitiers. À Saint-Hilaire elle figure sur un chapiteau du transept. Un siècle plus tard, à Saint-Hilaire de la Celle, érigée sur le lieu de sa demeure, ont été placés dans la crypte, autour de son tombeau, une série de reliefs dont n’est conservé que celui où le saint est représenté sur son lit de mort entouré de ses disciples.

Chapiteau de la mort de Saint Hilaire (Poitiers)Chapiteau de la mort de Saint Hilaire (Poitiers), détail Saint Hilaire sur son lit de mort

© Alienor.org, Conseil des musées - www.alienor.org | plan | aideVérifié par A-Prompt Version 1.0.6.0. Niveau WAI 'triple A'd