L'Aurore et Tithon

Le concours de 1747 : restaurer la peinture d'histoire

L'œuvre du musée de Poitiers fut réalisée dans le cadre d'un concours organisé à l'instigation du directeur des bâtiments du roi, Lenormant de Tournehem. Souhaitant redonner du souffle à la peinture d'histoire, il proposa à onze membres de l'Académie royale, choisis par leur directeur Charles Coypel, de présenter chacun une grande toile de 5 pieds sur 6 – soit 1,64 m x 1,93 m– au Salon de l'année 1747. La seule obligation consistait à choisir un sujet d'histoire, c'est à dire un épisode tiré de la mythologie, de l'histoire ou de la Bible.

Les onze académiciens produisirent ces grands tableaux, dont neuf sont aujourd'hui conservés, mais, à l'instar de Pierre, la moitié d'entre eux choisit un thème galant ou bachique qui, écartant la sévérité de la grande peinture d'histoire, s'accordait davantage au goût du temps.

Coriolan dans le camp des Volsques, par Louis Galloche (musée des Beaux-Arts d'Orléans) précédent suivant