L'Aurore et Tithon

Le concours de 1747 : restaurer la peinture d'histoire

Les onze œuvres furent décrites dans un livret publié avant l'exposition au public. Or ce livret mentionne une autre œuvre de Pierre, Renaud et Armide : de fait, l'artiste réalisa une première composition, sur un sujet tiré de la Jérusalem délivrée du Tasse, roman historique du XVIIe siècle qui connut un grand succès. Il semble que des critiques apparurent très tôt, avant même l'ouverture du Salon, qui conduisirent Pierre à retirer son tableau et à présenter une seconde œuvre, Aurore et Tithon. Le Mercure galant du mois de septembre fit mention de cette nouvelle toile qui aurait été peinte en deux semaines !

Mucius Scaevola devant Porsenna, par Jacques Dumont, dit Dumont le Romain (musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon) précédent suivant