L'Aurore et Tithon

Les étapes d'une restauration

Restaurer une œuvre d’art est une opération délicate. Elle contraint restaurateurs et conservateurs à une démarche rigoureuse d’analyse et de compréhension de l’objet afin de respecter son histoire, sa nature et son intégrité. Chaque intervention, unique, confiée à des professionnels qualifiés, doit être réversible et ses modalités dictées par l’œuvre elle-même. Les travaux menés sur le tableau de Jean-Baptiste Pierre constituent l’aboutissement d’une réflexion constamment orientée par son identité singulière et son passé.

1-Constat d’état

Avant restauration, le tableau mesurait 2 m x 2,11 m. Peint sur deux lés de tissu cousus ensemble, il a été, au cours du XIXe siècle, agrandi sur les quatre côtés et rentoilé. Des repeints masquaient les lacunes provoquées par l’usure le long de la couture et à la jonction entre la composition originale et les agrandissements. Plusieurs couches de vernis, inégalement posées, sales et jaunies, brouillaient la lecture et masquaient la signature de l’artiste. Les photographies de laboratoire ont éclairé les différents éléments problématiques et mis en évidence les limites précises de la toile originale dont les dimensions sont par ailleurs documentées.

L'Aurore et Tithon, par Jean-Baptiste-Marie Pierre, Tableau avec agrandissementd du XIXe siècle précédent suivant