Auguste Tolbecque : portraits multiples d'un homme secret...

Sommaire :

Ouvrage de référence et fruit de ses recherches paraît en 1903 "L'Art du luthier" qui expose toutes les étapes de conception d'un violon, enrichies par de nombreuses illustrations.

Auguste Tolbecque a toujours accordé un réel intérêt à l'enseignement et à la pédagogie. Il forme ainsi deux élèves, Jospeh Pineau et Arthur Papot qui assurèrent une relève de qualité dans la grande maison Gand et Bernardel.

Traduction de l'inscription dans le médaillon (par M. Rê):
"Vivant je fus dans les forêts,
J'ai été tué par la hache cruelle.
Tant que j'ai vécu je me suis tu,
Maintenant que je suis mort je chante doucement".

Couverture de l'ouvrage d'Auguste Tolbecque, "L'Art du luthier"
précédent