Auguste Tolbecque : portraits multiples d'un homme secret...

Sommaire :

Enseignant au Conservatoire de Marseille, il s'y produit également en tant que violoncelle solo au Grand Théâtre. En 1880, il est élu "Chef de l'orchestre de la Société Philharmonique de Niort" mais démissionnera de ce poste sept années plus tard.

Il organise alors des soirées musicales privées : "les soirées du vendredi" et des concerts exceptionnels le dimanche. Fervent défenseur de la musique ancienne, il ne manque pas de mettre à l'honneur des auteurs contemporains tels que J. Brahms.

Ducret jouant au clavecin et A.Tolbecque à la viole dans le salon du Fort-Foucault
précédent suivant