Auguste Tolbecque : portraits multiples d'un homme secret...

Sommaire :

Auguste Tolbecque, le compositeur, demeure mystérieux. Ses musiques aujourd'hui oubliées devaient sans doute servir un but essentiellement pédagogique et divertissant mais aucune de ses compositions n'a pu être enregistrée.

Le 22 décembre 1894, Auguste Tolbecque donne à Niort une représentation privée d'une opérette en un acte, "Après la valse", composée de ses mains et écrite par Henri Clouzot. Cette pièce galante et humoristique recontre un vif succès jusque dans la capitale mais reste pourtant un cas unique dans la carrière musicale d'Auguste Tolbecque.

Affiche de l'opérette "Après la valse"
précédent