Auguste Tolbecque : portraits multiples d'un homme secret...

Sommaire :

TÊTE ou CHEVILLET : Extrémité du manche

MANCHE : Pièce de bois terminée par la tête permettant le placement des cordes et l'ajustement de leur tension au moyen de chevilles.

CAISSE DE RÉSONANCE : Partie creuse comprise entre la table d’harmonie et le fond reliés par les éclisses.

Volute : Motif ornemental en forme de spirale décorant généralement la tête.

Cheville : Pièce généralement en bois disposée latéralement sur laquelle s'enroule chaque corde afin d'en régler la tension.

Sillet : Pièce généralement en ébène située à l’extrémité supérieure du manche dirigeant les cordes vers les chevilles.

Touche : Longue et fine pièce généralement en ébène plaquée sur le manche et permettant de poser les doigts sur les cordes.

Table d'harmonie : Face supérieure de la caisse de résonance bombée en érable et percée des ouïes.

Fond : Face inférieure de la caisse de résonance légèrement bombée en épicéa.

Éclisse : Ruban de bois courbé utilisé pour rassembler la table d’harmonie en érable et le fond afin de constituer la caisse de résonance.

Ouïe : Orifice taillé dans la table d’harmonie pouvant prendre des formes variables et disposé symétriquement sur un violon.

Chevalet : Pièce placée entre les cordes et la table d’harmonie permettant notamment de maintenir l’espacement entre les cordes.

Cordier : Pièce en bois ou en métal permettant à la fois de maintenir les extrémités des cordes mais également de régler leur tension au moyen de petits tendeurs.

Bouton : Pièce maintenant le cordier à la caisse par une attache.

Schéma d'un violon