Jetons de trictrac romans

Sommaire

Le trictrac : ancêtre du backgammon

Matériau : le bois de cerf

Origines des jetons

Un exemple d'illustration d'époque

Bibliographie

Générique

L'ensemble du texte

Retour au sommaire

Retour à l'ensemble des dossiers

Le trictrac, ancêtre du backgammon Matériau : le bois de cerfOrigines des jetons Un exemple d'illustration d'époque : la tombe de Javarzay Retour au sommaire du dossier
Cartel du jeton de trictrac dans une nouvelle fenêtre Cartel du jeton de trictrac de Longeville-sur-mer dans une nouvelle fenêtre

Début du chapitre

Tous ces jetons, débités dans des bases de bois de cerf, présentent le point central laissé par le compas ayant servi à les tracer. Les motifs sont toujours figurés en méplat et la profondeur des creux dépasse rarement deux millimètres. Quelques détails sont finement gravés mais l'ensemble du travail n'atteint pas l'illusion de relief. À remarquer les nombreux trous, d'origine naturelle, dont il a été question.
Ils furent datés du 11e siècle par l'abbé Baudry et c'est aussi l'époque proposée par d’autres auteurs (cf bibliographie).

2. Longeville-sur-mer (Vendée) :

D'un travail très proche des précédents, ce jeton en os de cerf, d’un diamètre de 4,2 cm représente une oie, qui semble se lisser les plumes du dos, entourée par un cercle denté.

Page 3 du chapitre