Fragments d'un polyptyque vénitien du Trecento

Radiographie des panneaux montrant la superposition des planchettes, avec la trace restituée des gâbles.Détail de la présence des clous sur un des panneaux, visible par radiographie
Radiographie d'un des panneaux

La radiographie a mis en évidence que les huit saints en pied ont été peints sur une même planche découpée, formant quatre paires ; en étudiant l’obliquité du fil du bois, Elisabeth Ravaud, chargée des études radiologiques au C2RMF, a estimé que les registres inférieur et supérieur étaient distants d’environ 7,5 cm.

Des traces de clous, visibles à l’œil nu ou révélées par la radiographie, correspondent à l’emplacement des traverses au revers des panneaux. Par comparaison avec des polyptyques non démembrés de Paolo Veneziano, ces traces permettent d’élaborer des hypothèses de restitution de l’ensemble.

Retourner à la page précédente Aller à la page suivante Retourner au sommaire