Retour à la page d'accueil générale
  Tout
 

Rechercher une publication pédagogique


Filtres
Vider

Filtres appliqués

Supprimer Histoire des Arts : arts du quotidien

64 résultat(s)

capture d'écran

Les verres romains et leur diffusion dans la province romaine d’Aquitaine

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : octobre 2019

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Histoire ; Latin ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : verre ; archéologie ; antiquité ;

Très appréciés dans la Rome antique, les objets en verre se diffusent rapidement dans les territoires conquis après la Guerre des Gaules. Au-delà des importations italiennes, on assiste à l'émergence d'une véritable industrie locale qui crée ses propres formes et usages.
Grâce au travail des archéologues et aux collections des musées, il est possible de retracer cette épopée du verre dans l'ancienne province d'Aquitaine.

capture d'écran

Florilège berbère

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : février 2019

 

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : céramique ;

Le Musée d'Angoulême propose un fonds d'objets de culture berbère issu, à l'origine, du legs de la collection privée du docteur Jules Lhomme, médecin originaire de La Rochefoucauld (Charente) et amateur d'ethnographie. Cette collection, arrivée en 1934 au musée, s'est étoffée au fil des donations et des achats.
Cette publication en ligne présente quatre céramiques en numérisation 3D mettant en valeur les spécificités des poteries des cultures berbère et kabyle selon plusieurs pays d'origine : le Maroc, l'Algérie et la Tunisie.

capture d'écran

Prosper Jouneau

Type : Retour sur exposition () Publié : octobre 2017

Classes : 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : céramique ; arts du feu ; biographie ; sulpture ;

La faïencerie d'art de Parthenay a produit des oeuvres sur une courte période allant de 1882 à 1914.

Cette manufacture fut importante pour cette ville du nord des Deux-Sèvres, de par sa qualité exceptionnelle et parce que ses trois principaux auteurs, Jouneau, Amirault et Knoëpflin, ont su créer une passerelle entre la grande tradition faïencière du XVIe siècle – avec les mythiques faïences de Saint-Porchaire – et la production moderne de l'Art Nouveau.

Le musée d'Art et d'Histoire de Parthenay met ce patrimoine remarquable à l'honneur durant trois années : en 2016, il s'est intéressé au sculpteur et faïencier Prosper Jouneau (1852-1921).

Cette exposition virtuelle s'appuie sur l'exposition qui s'est tenue au sein du musée entre le 6 avril et le 2 octobre 2016, le catalogue papier édité pour l'occasion et des pièces issues des collections des musées de Parthenay, Niort, Thouars, Bressuire, Châtellerault et Poitiers.

capture d'écran

Garum, carenum et moretum ou quatre recettes de cuisine

Type : Exposition virtuelle () Publié : novembre 2016

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Histoire ; Latin ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : vie quotidienne ; Antiquité ; céramique ; verre ; artisanat ; arts du feu ; archéologie ; cuisine ;

Alienor.org, Conseil des musées et le musée archéologique de Civaux vous invitent à cuisiner… romain.

En quatre recettes filmées et décrites, (re)découvrez une gastronomie étonnante, un véritable voyage dans le temps.

Les recettes présentées dans les vidéos sont issues du livre De re coquinaria “L'art culinaire” d'Apicius (ou “pseudo-Apicius” selon une terminologie scientifique récente), célèbre cuisinier romain qui vécut au début de notre ère.

Elles sont simples, loin de l'extravagance de certains riches Romains comme Lucullus : pas de langue de flamand rose ni de sabot de dromadaire ! Ces recettes se rapprochent du repas ordinaire du Romain.

La cuisine romaine du quotidien est une cuisine peu sophistiquée mais parfumée. Elle se démarque de notre cuisine actuelle par l'usage fréquent d'herbes aromatiques et du miel qui remplace le sucre : elle associe le sucré et le salé, l'aigre et le doux. Les recettes proposées ont été testées et suivent au plus près les textes d'Apicius, afin d'être proches des saveurs et des senteurs de la cuisine romaine. C'est cette cuisine originale et savoureuse que nous vous invitons à découvrir et à faire partager à votre entourage.

Pour poursuivre l'immersion en terre gallo-romaine, l'exposition virtuelle vous présente une sélection de pièces issues des musées de Civaux, Poitiers, Niort et Saintes qui illustrent tant les ustensiles de préparation que les vaisselles simples ou prestigieuses.

Bene sapiat !

capture d'écran

Le bijou traditionnel, un travail d'orfèvre

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : juin 2016

Classes : 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Technologie ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : vie quotidienne ; artisanat ; costume et accessoire du costume ; ethnographie ;

Contrairement à d'autres provinces plus prospères dans lesquelles le bijou traditionnel se développe dès le XVIIIe siècle, le Poitou voit apparaître ce type de bijou à partir du début du XIXe siècle, en même temps que le costume et la coiffe. Le développement du port du bijou traditionnel favorise l'essor de la bijouterie dans la région et notamment à Niort où les nombreux ateliers locaux répondent à la demande de plus en plus forte d'une clientèle composée par la paysannerie, les artisans-commerçants et la petite bourgeoisie.

En 1992, à l'occasion d'une enquête ethnographique, les musées de la Communauté d'Agglomération du Niortais ont pu procéder à l'acquisition des biens, mobiliers et outils de l'atelier d'Henri Fromantin (1901-1991). Cet artisan fut le dernier fabricant de bijoux traditionnels à Niort, lui-même issu de la lignée des maîtres orfèvres niortais des maisons Quantin et Quantin-Aubineau. Cette collecte a permis de réunir au sein d'une même collection publique les bijoux traditionnels (agrafes de mante, coeurs coulants, colliers esclavage, croix Jeannette, crochets de châtelaine à ciseaux, …) et les outils ayant servi à leur fabrication dont un ensemble de plusieurs centaines de matrices à estamper en acier.

Cette exposition virtuelle retrace, à travers la présentation croisée des bijoux traditionnels et des outils de l'orfèvre, l'histoire de cet atelier niortais, le savoir-faire et les techniques mises en oeuvre pour transformer le métal en bijou.

capture d'écran

La restauration point par point d'un bonnet rond dit de touraine

Type : Vidéo (Avec contenu vidéo ) Publié : janvier 2015

Classes : 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Histoire ; Technologie ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : restauration d'œuvre ; tradition ; stylisme ; costume et accessoire du costume ;

Cette vidéo propose de découvrir tous les aspects de la restauration d'une coiffe traditionnelle (ici un bonnet rond), de l'analyse méticuleuse de l'objet, à son dépoussiérage, son nettoyage élément par élément, pour enfin ré-amidonner, réassembler le bonnet, et le conserver à l'abri de la lumière et de la poussière.

La connaissance des techniques et gestes anciens des lingères est indispensable de même que celle des règles de préservation des textiles anciens.

Suivez donc, pas à pas, toutes ces étapes qui sont réalisées et commentées par Lætitia Briand, restauratrice textile pour les musées de Châtellerault et qui nous dévoile une partie de son métier et de son savoir-faire.

Pour plus de facilité, chaque étape est chapitrée afin de retrouver rapidement les interventions de votre choix.

capture d'écran

En pays Fali, un ethnologue charentais au Nord-Cameroun

Type : Retour sur exposition (Site ou page web Avec contenu vidéo ) Publié : décembre 2014

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Histoire ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : vie quotidienne ; rites et coutumes ; ethnographie ; Afrique ;

Le Musée d'Angoulême a reçu, en 2011, une très importante donation d'objets ethnographiques témoins de la culture fali du Nord Cameroun. Cet ensemble est exceptionnel tant par la quantité (plus de deux cents) et la qualité des objets présentés que par la densité de la documentation rassemblée : films inédits, photographies des oeuvres en contexte, bande-son et l'ensemble des écrits de celui qui en est le collecteur : Jean-Gabriel Gauthier. Pendant près d'un demi-siècle, il s'est rendu en pays fali pour des séjours de plusieurs mois et a tenté d'en appréhender tous les aspects.

capture d'écran

Aiguilles à chas du Bois-Ragot - découverte, fabrication et utilisation

Type : Vidéo (Avec contenu vidéo ) Publié : avril 2014

Classes : Maternelle grande section ; CP ; CE1 ; CE2 ; CM1 ; CM2 ; 6e ;

Disciplines : Histoire ; Technologie ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : préhistoire ; vie quotidienne ; archéologie ;

L'aiguille à chas est un outil inventé à la préhistoire, mais qui conserve aujourd'hui encore sa forme et sa fonction liée à la couture.

Sur le site du Bois-Ragot à Gouex (86), les fouilles ont livré non seulement de très nombreuses aiguilles à chas en os, mais aussi les déchets de fabrication de ce type d'outil. Grâce à ces éléments, c'est tout le processus de fabrication des aiguilles à chas qui est révélé.

Ces trois courtes vidéos vous proposent donc, en s'appuyant sur les découvertes faites au Bois-Ragot, de suivre le processus expérimental de fabrication et d'utilisation d'une aiguille à chas de type préhistorique.

Les collections du Bois-Ragot sont conservées au Musée de Préhistoire de Lussac-les-Châteaux (86).

Production : Clap! Clap! Cinoeil - Arkéo Fabrik, 2012, tous droits réservés

capture d'écran

Plaquettes gravées, découverte et fabrication

Type : Vidéo (Avec contenu vidéo ) Publié : avril 2014

Classes : Maternelle grande section ; CP ; CE1 ; CE2 ; CM1 ; CM2 ; 6e ;

Disciplines : Histoire ; Technologie ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : préhistoire ; vie quotidienne ; archéologie ;

La grotte de La Marche à Lussac-les-Châteaux (86) est un site de référence dans le domaine de l'art mobilier. Des milliers de pierres gravées y ont été découvertes. Gravées de motifs géométriques, d'animaux, mais aussi de figures humaines d'un réalisme saisissant, elles font la renommée de ce site magdalénien. Ces deux courtes vidéos invitent à découvrir le lieu et à rendre accessible cet art majeur mais discret, parfois si difficile à déchiffrer.

De nombreuses pierres gravées de la grotte de La Marche sont présentées et conservées au Musée de Préhistoire de Lussac-les-Châteaux qui organise régulièrement des visites commentées des collections et du site. D'autres sont conservées au Musée Sainte-Croix de Poitiers et au Musée des Antiquités Nationales de Saint-Germain-en-Laye.

Production : Clap! Clap! Cinoeil - Arkéo Fabrik, 2012, tous droits réservés

capture d'écran

Lames de Camille Pagé

Type : Retour sur exposition (Site ou page web ) Publié : novembre 2013

Classes : 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Histoire ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : vie quotidienne ; industrie ; Révolution industrielle ; design ;

Issu d'une famille de couteliers châtelleraudais, patron de la coutellerie de Domine (Naintré), Camille Pagé (1844-1917) est connu internationalement pour son ouvrage de référence sur la Coutellerie depuis l'origine jusqu'à nos jours. Passionné d'histoire, écrivain, collectionneur, homme politique républicain convaincu… il a marqué son époque.

Cette publication « Retour sur une Exposition » vous propose de (re)découvrir les multiples visages de ce personnage et la collection de couteaux et d'objets qu'il a donnée au musée de Châtellerault.