Retour à la page d'accueil générale
  Tout
 

Rechercher une publication pédagogique


Filtres
Vider

Filtres appliqués

Supprimer rites et coutumes

8 résultat(s)

capture d'écran

En pays Fali, un ethnologue charentais au Nord-Cameroun

Type : Retour sur exposition (Site ou page web Avec contenu vidéo ) Publié : décembre 2014

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Histoire ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : vie quotidienne ; rites et coutumes ; ethnographie ; Afrique ;

Le Musée d'Angoulême a reçu, en 2011, une très importante donation d'objets ethnographiques témoins de la culture fali du Nord Cameroun. Cet ensemble est exceptionnel tant par la quantité (plus de deux cents) et la qualité des objets présentés que par la densité de la documentation rassemblée : films inédits, photographies des oeuvres en contexte, bande-son et l'ensemble des écrits de celui qui en est le collecteur : Jean-Gabriel Gauthier. Pendant près d'un demi-siècle, il s'est rendu en pays fali pour des séjours de plusieurs mois et a tenté d'en appréhender tous les aspects.

capture d'écran

Rouillé, un cimetière mérovingien oublié...

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : avril 2012

Classes : 5e ; 1e ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : rites et coutumes ; moyen-âge ; costume et accessoire du costume ; archéologie ;

En 1863 l'ensemble funéraire du Champ du Chiron est découvert par hasard par un agriculteur. Commence alors une campagne de fouilles menées par un historien local, Henri Beauchet-Filleau, membre de la Société des Antiquaires de l'Ouest.
Ces fouilles mettront à jour une trentaine de sépultures, dont plusieurs dotées de mobilier funéraire. Cet ensemble est un témoin rare de l'implantation mérovingienne dans la région Poitou-Charentes. Son mobilier métallique, révélant une société qui excelle dans l'art somptuaire, est en grande partie conservé dans les collections du musée de Thouars.

capture d'écran

Les masques Kanak des musées de Poitou-Charentes

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : février 2012

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ;

Mot(s) clé(s) : rites et coutumes ; Océanie ; tradition ;

Les masques, objets associés à la chefferie, étaient utilisés lors des cérémonies de deuil dans le nord de la Nouvelle-Calédonie ou lors de danses rituelles dans le sud.
Composé d'une coiffe réalisée avec les cheveux des deuilleurs, d'une figure grimaçante taillée dans du bois et d'un manteau composé de fibres végétales, de cheveux ou de plumes, le masque Kanak est un objet complexe aux symboliques multiples.
Les musées de Poitou-Charentes possèdent plusieurs masques collectés par des passionnés au tournant du XIXe et du XXe siècle. Nous vous proposons de les découvrir dans ce dossier.

capture d'écran

Le kris, dague mystique et symbolique

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : octobre 2011

Classes : 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Géographie ;

Mot(s) clé(s) : rites et coutumes ; croyances religieuses ; artisanat ; arme ;

Le kris est l'arme traditionnelle la plus représentative de l'Indonésie et de ses environs. Remarquable par les ondulations si particulières de sa lame, le kris est en outre un objet qui tient une place à part dans la culture indonésienne, qui lui octroie des vertus quasi magiques.

Ce dossier aborde les principales caractéristiques des kris, la façon dont ils sont forgés et tout le symbolisme de cette arme traditionnelle dans la culture indonésienne en vous faisant découvrir des photos de kris représentatifs ainsi qu'une sélection de kris du Musée d'Angoulême.

capture d'écran

Patagonie... masques d'Hervé Haon, création contemporaine

Type : Retour sur exposition (Site ou page web ) Publié : avril 2011

Classes : Maternelle petite section ; Maternelle moyenne section ; Maternelle grande section ; CP ; CE1 ; CE2 ; CM1 ; CM2 ; 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Géographie ;

Mot(s) clé(s) : art contemporain ; sculpture ; rites et coutumes ; photographie ; muséographie ;

Ce dossier propose un aperçu de l'exposition organisée à Rochefort du 22 octobre 2010 au 20 février 2011.

Les masques créés par Hervé Haon et présentés dans le cadre de cette exposition sont un hommage aux masques traditionnels des indiens Selk'Nam aujourd'hui disparus et qui peuplaient la Terre de Feu.
Ils étaient portés à l'occasion du Hain, un rituel violent où surgissaient et s'opposaient des esprits masqués, souterrains et célestes chargés d'une incroyable puissance et qui infligeaient aux jeunes initiés des épreuves aussi cruelles que dangereuses devant les conduire à la maturité.

Ces masques évoquaient le Koshmenk, l'esprit du ciel dans la cosmogonie Selk'Nam.
Ces Indiens du bout du monde décimés par les colons dans les années 1870-1920 n'ont, hormis de rares fragments de masques, rien laissé à l'histoire si ce n'est quelques vagues remords dans la conscience occidentale.

Cette libre interprétation de leurs masques rituels est une tentative de réhabilitation de ces hommes et de ces femmes, victimes oubliées de ce véritable génocide. Si Charles Darwin les a en son temps traité d'êtres « abjects et misérables », nous savons aujourd'hui, grâce à leurs chants et à leur langue, que leur spiritualité, leurs croyances, leur cosmogonie procédaient d'un sens du sacré élevé et que leur osmose avec la nature, pourtant particulièrement hostile, était bien réelle.

capture d'écran

Sur un air militaire... Retour sur une exposition

Type : Retour sur exposition (Site ou page web ) Publié : janvier 2011

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Histoire ; Éducation civique, juridique et sociale ; Histoire des Arts : arts du son ;

Mot(s) clé(s) : rites et coutumes ; musique ; instrument de musique ; vie militaire ;

Ce dossier est un résumé de l'exposition organisée à Saint-Maixent-l'École du 19 octobre 2009 au 27 mars 2010.

Objet de nombreuses réformes et aujourd'hui armée professionnelle, l'institution militaire n'en a pas pour autant oublié ses traditions. Attachée à ses valeurs et à son histoire, elle les perpétue notamment à travers ses activités rituelles dont la musique est un des éléments fondateurs et structurants. La musique militaire regroupe des productions savantes ou populaires, des musiques vocales ou instrumentales, des pièces fonctionnelles ou divertissantes.

Ces productions répondent à des considérations d'ordre purement technique comme n'importe quelle autre musique mais cela va bien au-delà. Destinée à l'origine à galvaniser les troupes puis à embellir le décorum des cérémonies, la musique militaire est devenue le tempo qui rythme la vie du soldat dans son quotidien.

Elle est avant tout ce qui soude le groupe, cohésion indispensable dans une institution comme l'armée, constituée d'hommes et de femmes dévoués au service de la France.

capture d'écran

Au cœur d’une nécropole néolithique… Les tumulus de Bougon

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : janvier 2010

Classes : CE2 ; CM1 ; CM2 ; 6e ;

Disciplines : Histoire ;

Mot(s) clé(s) : préhistoire ; vie quotidienne ; rites et coutumes ;

Le dossier « Au coeur d'une nécropole néolithique…» vous invite à découvrir la nécropole des tumulus de Bougon, située dans l'actuel département des Deux-Sèvres. Une introduction vous permettra de situer la période historique concernée puis d'aborder le mode de vie adopté par les populations ainsi que les nouveautés apparues.Voyagez ensuite au coeur de la nécropole à partir d'une carte interactive qui vous mènera à des fiches thématiques réalisées pour chaque tumulus. Enfin, une sélection d'objets conservés au Musée des Tumulus de Bougon vous éclairera sur les pratiques funéraires effectuées.

capture d'écran

Poupée[s] : petit inventaire de formes et d'usages

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : septembre 2004

Classes : CP ; CE1 ; CE2 ; CM1 ; CM2 ; 4e ; 2e ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : rites et coutumes ; rite de passage ; jeu ; stylisme ; costume et accessoire du costume ;

De son origine latine puppa ou pupa c'est-à-dire « mamelle, sein », le mot « poupée » possède, dans notre culture, une profonde connotation maternelle qui renvoie à une relation entre le monde des adultes et celui des enfants. L'objet inanimé plus ou moins anthropomorphique ne devient réellement « poupée » que lorsque l'enfant a établi un lien fort, considérant la statuette comme son propre nourrisson, son double ou son confident. La poupée intègre alors pleinement sa fonction de jouet.

Si l'usage premier de jouet s'est maintenu au fil des siècles, l'utilisation du terme de « poupée » a été étendu à des figurines qui n'étaient plus forcément fabriquées à destination de l'enfant.

Le terme « poupée » est aussi employé, parfois abusivement, par les occidentaux pour désigner certaines figurines réalisées par des peuples de culture animiste. Pour autant, ces statuettes de dimensions similaires aux poupées occidentales, ne sont que pour certaines d'entre elles – les poupées de fécondité – transmises aux enfants.