Retour à la page d'accueil générale
  Tout
 

Rechercher une publication pédagogique


Filtres
Vider

Filtres appliqués

Supprimer métaux

4 résultat(s)

capture d'écran

Histoire des poinçons. Les poinçons depuis le Moyen Âge et les poinçons des orfèvres niortais du XIXe siècle

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web Site ou animation Flash ) Publié : février 2013

 

Disciplines : Histoire ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : métaux ; artisanat ; orfèvrerie ;

Les poinçons, ces toutes petites marques apposées sur les objets en métal précieux, presque invisibles à l'oeil nu, sont pourtant une source intarissable d'informations sur l'objet sur lequel ils sont frappés. Les poinçons d'orfèvres, à ne pas confondre avec les poinçons de garantie qui les accompagnent généralement, sont d'une grande diversité et d'une grande richesse graphique. C'est en s'intéressant à eux et aux pièces d'orfèvrerie qu'ils ornent que l'on découvre de véritables dynasties d'orfèvres.

Cette exposition virtuelle retrace l'histoire et la signification des poinçons de maîtres orfèvres dans toute leur richesse et leurs variations, au travers de la collection d'orfèvrerie du XIXe siècle des musées de Niort.

Cette exposition complète une précédente publication qui retrace, elle, l'évolution des poinçons d'État pour l'or et l'argent de 1793 à nos jours.

capture d'écran

D'ombre et de lumière : la restauration de trois silhouettes du cabaret du Chat Noir de Montmartre

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : février 2011

Classes : 4e ; 3e ; 1e ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Sciences physiques ; Histoire des Arts : arts du spectacle vivant ;

Mot(s) clé(s) : moyen-âge ; restauration d'œuvre ; métaux ; théâtre ; spectacle ;

Sous l'impulsion de Rodolphe Salis, le Montmartre de la fin du XIXe siècle voit l'apparition d'un cabaret artistique et littéraire qui fera date dans l'histoire : le Chat Noir. C'est dans le décor exceptionnel de cet établissement que sont présentées entre 1885 et 1887 des pièces de théâtre d'ombre utilisant des silhouettes de zinc découpées dont l'ombre est projetée sur un drap tendu dans un castelet.

Ces silhouettes dessinées par des artistes aussi fameux que Caran d'Ache ou Albert Robida ont été dispersées à la mort de Rodolphe Salis, mais nombre d'entre elles, après une histoire mouvementée sont arrivées dans les collections des musées de Châtellerault dans un état de conservation parfois inquiétant.

C'est leur histoire et la restauration de trois d'entre elles que nous vous proposons de suivre étape par étape dans ce dossier. Ce dossier se base sur le mémoire de fin d'études de Bénédicte Massiot, alors élève de l'Institut National du Patrimoine, département restauration, avec l'aimable autorisation duquel il peut être consulté dans la bibliothèque numérique du site alienor.org

capture d'écran

Le bronze... à l'épreuve du feu

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : décembre 2008

Classes : Maternelle grande section ; CP ; CE1 ; CE2 ; CM1 ; CM2 ; 6e ;

Disciplines : Histoire ; Technologie ;

Mot(s) clé(s) : préhistoire ; vie quotidienne ; métaux ; archéologie ;

L'âge du bronze représente une étape cruciale dans l'évolution des sociétés protohistoriques. Les techniques de métallurgie et la maîtrise d'un nouvel alliage - après une diffusion rapide - vont progressivement transformer les domaines économiques, sociaux et culturels des communautés agro-pastorales post-néolithiques. Ce dossier propose de retracer les grandes étapes de cette période et de revenir en détail sur les spécificités techniques de la métallurgie du bronze et les productions qui en découlent.

capture d'écran

L'évolution des poinçons d'État pour l'or et l'argent de 1793 à nos jours

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : septembre 2003

Classes : 2e ; 1e ;

Disciplines : Histoire ; Sciences économiques et sociales ;

Mot(s) clé(s) : métaux ; artisanat ; orfèvrerie ;

Comme dans de nombreux domaines artistiques et artisanaux, les maîtres orfèvres ont, depuis le moyen âge, cherché à distinguer leurs oeuvres de la production de leurs confrères. Cette distinction s'exprime à l'aide de petites marques (quelques dixièmes de millimètre) gravées en creux à l'aide d'un poinçon.

Outre la signature de l'atelier ou du maître orfèvre, d'autres poinçons ont été apposés, en respectant les normes d'époques...(extrait du dossier)