Retour à la page d'accueil générale
  Tout
 

Rechercher une publication pédagogique


Filtres
Vider

Filtres appliqués

Supprimer animal

12 résultat(s)

capture d'écran

Cérès ou l'Allégorie de la terre

Type : Un regard, une œuvre (Site ou page web ) Publié : avril 2015

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ;

Mot(s) clé(s) : mythologie ; peinture ; paysages ; animal ; botanique ; nature morte ; allégorie ;

Cérès ou l'Allégorie de la terre, collection du musée de l'Échevinage de Saintes, est une peinture à l'huile exécutée sur panneau de bois parqueté (H. 59 ; L. 99,5) ; son exécution est estimée au premier quart du XVIIième siècle.

Œuvre réalisée par deux artistes, Cérès, allégorie de la terre, a été peinte par Jan Brueghel de Velours avec l'aide de Hendrik Van Balen. Ce dernier excellait dans les figures, tandis que Jan Brueghel, miniaturiste, était très l'aise pour les paysages, les architectures, les détails de fleurs, fruits, feuillage.

C'est une oeuvre allégorique qui s'inscrit dans une série sur les quatre éléments : l'eau, l'air, le feu et la terre. Brueghel a, par ailleurs, peint plusieurs tableaux sur le thème de Cérès, on peut en voir au musée de Lyon, au musée de Cherbourg et au musée du Louvre.

À travers le foisonnement de détails, ce tableau est un éloge de la nature par des artistes sensibles à la pensée humaniste héritée de la Renaissance comme à la culture naturaliste et scientifique de leur temps.

Cette présentation virtuelle de l'oeuvre vous propose non seulement de la découvrir en haute définition et en détail mais également dans une contextualisation historique avec d'autres oeuvres issues des collections des musées de Poitou-Charentes.

capture d'écran

Globetrotters - Migrations

Type : Retour sur exposition (Site ou page web Site ou animation Flash ) Publié : octobre 2014

Classes : 6e ; 5e ;

Disciplines : Histoire ; Sciences de la Vie et de la Terre ;

Mot(s) clé(s) : taxidermie ; animal ; naturalisation ;

L'Homme a mis plusieurs siècles avant de comprendre le phénomène migratoire, ce mouvement naturel provoqué par les alternances climatiques et la raréfaction de la nourriture. Reprenant l'exposition « Globetrotters – Migrations » proposée au musée Bernard d'Agesci à Niort entre le printemps et l'automne 2014, cette exposition virtuelle revient sur le périple d'oiseaux migrateurs observables sur le territoire des Deux-Sèvres. L'exposition explique pourquoi et comment ces oiseaux, à une saison ou un moment précis de l'année, effectuent un voyage aller-retour bien établi de plusieurs milliers de kilomètres vers une destination familière où passer la mauvaise saison.

Si les déplacements saisonniers de certaines espèces d'oiseaux ont, depuis la plus Haute Antiquité, intrigué les observateurs et retenu leur attention, il fallut attendre la fin du XVIIIième siècle pour que soit admis, à la suite des observations des voyageurs naturalistes, le principe des migrations lointaines, jusque-là contesté (au XVIième siècle, les savants comme Olaus Magnus développent encore la thèse selon laquelle les hirondelles s'enterrent dans la vase pour hiberner).

L'invention de la technique du baguage (marquage avec bague ou anneau) au XIXième siècle va permettre de mieux comprendre la migration, dont certains aspects demeurent encore aujourd'hui méconnus.

Didactique et pédagogique, cette exposition virtuelle est l'occasion de mettre en avant une sélection de spécimens issus des collections ornithologiques du musée dans une présentation multimédia largement illustrée et incluant les chants et cris de ces animaux.

capture d'écran

Les panneaux historiés du château de la Mothe-Saint-Héray

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : octobre 2007

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 2e ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Histoire des Arts : arts de l'espace ;

Mot(s) clé(s) : architecture ; symbole ; paysages ; texte fondateur ; animal ; botanique ;

Le musée Bernard-d'Agesci de Niort possède un ensemble de boiseries peintes du XVIIe siècle provenant d'une chapelle du château de La Mothe-Saint-Héray, détruit au XIXe siècle.

Reprenant une étude complète, ce dossier présente et analyse ces panneaux de bois sur lesquels ont été peintes soixante-seize scènes issues de la Bible dans un style évoquant la peinture de paysage hollandaise.

capture d'écran

Art roman en Poitou-Charentes, les thèmes iconographiques

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : juin 2007

Classes : CE2 ; CM1 ; CM2 ; 5e ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ;

Mot(s) clé(s) : vie quotidienne ; Art roman ; moyen-âge ; texte fondateur ; animal ; monstre ;

Motifs ornementaux, bestiaire animalier allant du plus familier au monstre le plus fantastique, évocation de la vie des saints, représentation des scènes marquantes de la Bible et description de la vie quotidienne, ces thèmes portent souvent en eux une signification symbolique à destination du croyant pour guider ce dernier dans sa conduite.

Le dossier Art roman en Poitou-Charentes, les thèmes iconographiques propose un tour d'horizon de ces différents thèmes illustrés par les collections des musées de Poitou- Charentes.

capture d'écran

Art roman en Poitou-Charentes, chapiteaux historiés

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : février 2007

Classes : CE2 ; CM1 ; CM2 ; 5e ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ;

Mot(s) clé(s) : Art roman ; moyen-âge ; texte fondateur ; animal ; monstre ;

Les chapiteaux, éléments majeurs de la sculpture romane, sont, comme les peintures murales, les supports d'un programme iconographique riche d'enseignements. Ils présentent des scènes de l'Ancien et du Nouveau Testament, de la vie des saints, des sujets moralisateurs et de la vie quotidienne. Leurs programmes sont pensés comme des vecteurs de l'enseignement religieux à destination du plus grand nombre. À l'aide d'exemples issus des collections des musées de la région, le dossier Art roman en Poitou-Charentes, les chapiteaux historiés présente et décrit quelques-uns des sujets les plus fréquemment représentées à l'époque.

capture d'écran

Jetons de trictrac romans

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : décembre 2005

Classes : CM2 ; 6e ; 5e ;

Disciplines : Histoire ; Sciences de la Vie et de la Terre ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : Art roman ; moyen-âge ; animal ; jeu ; artisanat ;

Ancêtre du backgammon, le trictrac fut un jeu fort populaire durant le moyen-âge. Rarement exposés au public, les jetons présentés dans ce dossier sont issus de fouilles effectuées en Poitou-Charentes et en Vendée. Ils offrent un bon exemple de production d'époque romane en matière de jetons de jeu tatn sur le plan iconographique que sur celui de leur mode de fabrication, en bois de cervidé.

Ce dossier est l'occasion de revenir sur une illustration d'un jeu de trictrac figurant sur le décor d'un tombeau seigneurial du 12e siècle.

capture d'écran

De plumes et de paille, la naturalisation des collections ornithologiques en Poitou-Charentes

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : décembre 2003

Classes : 6e ; 5e ;

Disciplines : Sciences de la Vie et de la Terre ;

Mot(s) clé(s) : taxidermie ; animal ; naturalisation ;

Dans sa mission, le muséum conserve donc une véritable base de données scientifiques de la faune et de la flore mondiales. À la manière d'un vaste dictionnaire en trois dimensions, l'établissement garde en son sein pour les générations futures et pour la recherche, espèces disparues ou menacées, cosmopolites ou endémiques.

Des techniques de conservation et de naturalisation sont donc apparues et continuent d'apparaître pour conserver les corps et restituer leur aspect d'origine.

Parmi elles, la taxidermie, dont les premières réalisations remontent à 1750, offre, encore aujourd'hui, le moyen le plus satisfaisant de présenter au public mais aussi de conserver des pans entiers de la faune dont celui, vaste et varié, des oiseaux.

capture d'écran

Hommage à l'esprit scientifique du XVIIIe siècle

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : juin 2001

Classes : 6e ; 5e ;

Disciplines : Sciences physiques ; Sciences de la Vie et de la Terre ;

Mot(s) clé(s) : humanisme ; instrument d'expérimentation ; animal ; végétal ;

le 18e siècle est un siècle dynamique au cours duquel la mobilité entre les différentes couches sociales s'accentue pour qui possède, à défaut d'argent, du talent ou de l'esprit. La période est propice aux réalisations en tous genres : équipements du territoire, routes, canaux, aménagements urbains. Les grands travaux réalisés ou restés à l'état de projet montrent une époque laborieuse, curieuse et active, avide de création autant que de savoir. Penseurs, savants et artistes du siècle des Lumières ont désormais conquis une liberté d'investigation et de création vis-à-vis de l'Eglise et du pouvoir temporel...

(extrait du dossier)

capture d'écran

La faune protégée des marais, dans le cadre de la directive habitat

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : février 2001

Classes : 6e ; 5e ;

Disciplines : Sciences de la Vie et de la Terre ;

Mot(s) clé(s) : biotope ; animal ;

Le littoral atlantique est renommé pour ses côtes sauvages et pour ses marais quadrillés de canaux, encadés de digues. Sur le plan écologique, se sont les oiseaux migrateurs qui en font toute la réputation.
Entre Loire et Gironde, les marais de l'Ouest, vastes de près de 250 000 hectares accueillent en toutes saisons, plus de 350 espèces d'oiseaux, tous statuts confondus. Au coeur des marais de l'Ouest, le marais poitevin à lui seul compte 136 espèces d'oiseaux nicheurs.

(extrait du dossier)

capture d'écran

Animaux fantastiques avez-vous donc une âme ?

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : mai 2000

Classes : CE2 ; CM1 ; CM2 ; 6e ; 5e ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Sciences de la Vie et de la Terre ;

Mot(s) clé(s) : sculpture ; moyen-âge ; animal ; monstre ;

Le Moyen Age a conçu l'art comme un enseignement, et on ne peut comprendre une grande partie de sa culture sans déchiffrer son riche langage symbolique.
Entreprise ardue, car certains animaux ont des caractéristiques naturelles qui leur permettent de représenter tantôt le Christ, tantôt le Diable, alors que d'autres ne sont associés qu'au Bien ou au Mal, et même lorsqu'ils s'inspirent d'animaux réels, les artistes les transforment jusqu'à les rendre méconnaissables, avec cependant une grande précision dans le détail des pelages, plumages, griffes, becs ou queues.

(extrait du dossier)