buste à l'antique ; sexe féminin

Dénomination : buste à l'antique, sexe féminin
Désignation
Numéro d'inventaire : 2013.1.56
Autre n° : B737 ; D863.1.4
Domaine : sculpture, archéologie
Matières : marbre
Techniques de réalisation : taille directe
Dimensions et formes : H. 53,10 ; l. 24,10 ; E. 21,5 ; Pds. 24
Sujets représentés : femme
Description :

Buste d'une jeune romaine. Anciennes restaurations pour le nez et le cou. Trace de vernis (préparation d'un marquage ?) sur le côté gauche. Eclats sur le buste.

La tête est antique mais elle est insérée dans un buste moderne posé sur un piédouche daté du XIXe siècle. Le cou est brisé selon un plan de cassure oblique. Le portrait est presque complet à l’exception de la pointe du nez qui est une restauration moderne. Il s'agit d'un portrait féminin anonyme qui est probablement la réplique d'un portrait conservé aux Musées Capitolins à Rome (Musei Capitolini, Museo Nuovo Capitolino, Rome, Sala II 24. Inv. 1805). Datation: premier tiers du IIIe siècle pour le portrait.

Données sur l'exécution
Lieu de création - d'exécution : Italie (Europe, pays)
Siècle ou millénaire : 1er quart 3e siècle
Époque, datation, style et mouvement : romain
Administration
Localisation de l'objet : musée Sainte-Croix (Poitiers, bât.)
Propriétaire : Poitiers propriété de la commune
Date d'acquisition : transfert de propriété de l'État à titre gratuit le 11 février 2013
Ancienne appartenance : État entre le 1 janvier 1861 et le 11 février 2013
Campana Giampietro avant le 1 janvier 1861
Service gestionnaire : Musée de la Ville de Poitiers et de la Société des Antiquaires de l'Ouest
Documents et objets liés
Bibliographie : Brouillet P A 1884
© Alienor.org, Musée de la Ville de Poitiers et de la Société des antiquaires de l'Ouest

M0852_2013-1-56_E2009-0555 Buste d'une jeune romaine, marbre, 3e siècle, ancienne collection Campana.
Musée de la Ville de Poitiers et de la Société des antiquaires de l'Ouest


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.