tablette à écrire - Gauvain sur le lit périlleux/Gauvain sur le lit de douleur

Titre : Gauvain sur le lit périlleux/Gauvain sur le lit de douleur
Dénomination : tablette à écrire
Auteur - Exécutant : inconnu
Désignation
Numéro d'inventaire : 914.1.143
Autre n° : 14.1.143 ; PL421
Domaine : sculpture, ivoirerie, arts
Matières : ivoire
Techniques de réalisation : haut relief, polychrome
Dimensions et formes : H. 8,3 ; l. 4,5
Description : Il s'agit d'une tablette à écrire en ivoire sculpté en haut relief que laquelle subsistent des traces de polychromie. On y voit Gauvain, vêtu et armé, sur le lit périlleux ; le lit est muni de roux et un lion est assis à la tête du lit. Des lances et des épées tombent du ciel.Au fond les trois jeunes filles du Château de la Merveille. La scène est située sous une triple arcature soulignée de denticules et surmontée de motifs de trèfles pointus et arrondis.
Données sur l'exécution
Lieu de création - d'exécution : Paris (Paris, ville)
Sources de la représentation : Le motif du lit périlleux se retouve dans le Conte du Graal. En s'asseyant sur le lit de la Merveille, Gauvain doit affronter une pluie de flèches que déclenche un mécanisme invisible. Le lit est donc le lieu d'une épreuve initiatique.
Siècle ou millénaire : 1e moitié 14e siècle
Précision sur la genèse : Dans le catalogue Breuillac 1916 on trouve "chevalier dormant, chien à côté".
Administration
Localisation de l'objet : musée Bernard d'Agesci (Niort, bât.)
Propriétaire : Niort propriété de la commune
Date d'acquisition : legs en 1914
Ancienne appartenance : Goy Marie-Augustine
Piet-Lataudrie Charles Pascal Marie
Service gestionnaire : conservation des musées de la Communauté d'Agglomération du Niortais
Documents et objets liés
Bibliographie : Breuillac E 1916 (Page : 22 n°379)
Koechlin, 1968
© Alienor.org, musées de la Communauté d'Agglomération du Niortais

m0841_914-1-143_p
musées de la Communauté d'Agglomération du Niortais


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.