récade

Dénomination : récade
Désignation
Numéro d'inventaire : H.909
Domaine : ethnologie
Matières : bois, cuivre, fer, graine
Dimensions et formes : L. 49,5 ; l. 16 ; Ep. 2,93
Description :

Récade en bois manche cerclé de cuivre et représentant à sa partie supérieure une tête de lion dévorant un homme dont les jambes seules dépassent de la gueule.

Type d'inscription : numéro d'inventaire, étiquette manuscrite
Transcription des inscriptions :

H.909 (sur étiquette)

 

Découverte
Lieu de découverte  - de collecte : Bénin (Afrique, pays)
Données sur l'exécution
Lieu de création - d'exécution : Bénin (Afrique, pays)
Données sur l'utilisation
Précision sur l'utilisation :

Cette récade pourrait être attribuée au roi Glélé (roi de 1858 à 1889), fils de Guézo (roi de 1818 à 1858) dont l’emblème était le lion. En montant sur le trône, Glélé aurait dit : « Je suis le lionceau qui sème la terreur dès que ses dents ont poussé ». (A. Avarro, spécialiste des collections du Bénin)

 

Un des sept symboles d'autorité du souverain Fon, la récade est un sceptre royal emblématique du Royaume de Dahomey. Le Roi ne pouvait sortir en public sans elle.

Récade vient du portugais "recado" ("message"). Ainsi, le porteur de la récade pouvait aussi être le messager du roi et se présenter avec elle garantissait l'authenticité du message.

La lame est sculptée du symbole du roi, souvent un animal. 

Administration
Localisation de l'objet : museum d'Histoire Naturelle (La Rochelle, bât.)
Propriétaire : La Rochelle propriété de la commune
Date d'acquisition : don en 1938
Ancienne appartenance : Garreau (donateur)
Service gestionnaire : Museum d'Histoire Naturelle de La Rochelle
© Alienor.org, Muséum d'histoire naturelle de La Rochelle

MHNLR_H.909_1@MHNLR_H.909@1
Muséum d'histoire naturelle de La Rochelle

MHNLR_H.909_2@MHNLR_H.909@0
Muséum d'histoire naturelle de La Rochelle


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.