haut-relief ; fragment - Tête de félin

Titre : Tête de félin
Dénomination : haut-relief, fragment
Désignation
Numéro d'inventaire : LCaC_1
Domaine : art pariétal, sculpture, croyances - coutumes, archéologie
Matières : pierre, calcaire
Techniques de réalisation : haut-relief
Dimensions et formes : H. 50 ; L.46 ; P.39
Sujets représentés : tête d'animal, félidé
Description : Le sculpteur a utilisé le volume naturel de la roche pour y faire apparaître par quelques retouches, le muffle du "félin", ainsi que ses deux yeux immenses.
Découverte
Lieu de découverte  - de collecte : La Chaire-à-Calvin (Mouthiers-sur-Boëme, l.d.)
Date de collecte, de découverte : en 1929
Inventeur de l'objet : David Pierre 1903
Précision sur la découverte, collecte : Au début des années 20, P. David entreprit des recherches qui devaient conduire à la découverte de l'importante frise sculptée et d'un bloc figurant d'une façon assez peu soignée une tête de félin. La frise de la-Chaire-à-Calvin est la seule sculpture pariétale conservée en place en Charente (mis à part ce fragment détaché). Lors de sa découverte, la frise représentant bovidés et chevaux, était masquée par les couches inférieures du remplissage qui l'avaient protégée. Lors de sa mise au jour, elle conservait encore des traces de peinture qui ont disparu depuis.
Type de découverte : fouilles
Données sur l'exécution
Époque, datation, style et mouvement : Paléolithique supérieur
Administration
Localisation de l'objet : Le Musée d'Angoulême (Angoulême, bât.)
Propriétaire : Angoulême propriété de la commune
Date d'acquisition : don en 1992
Ancienne appartenance : Prat François
Service gestionnaire : Le Musée d'Angoulême
Documents et objets liés
Bibliographie : Debénath A Tournepiche JF 1996 (Page : 47)
© Alienor.org, Musée des Beaux-Arts d'Angoulême

M0818_lCaC_1 félin Chaire-à-Calvin
Musée des beaux-Arts d'Angoulême


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.