assiette

Dénomination : assiette
Désignation
Numéro d'inventaire : 2007.0.6.104
Autre n° : A.884.10.212 ; 947.21.56
Domaine : verrerie, archéologie
Typologie : Isings 97, T 12, AR 14, HN 1.6
Matières : verre
Techniques de réalisation : moulé
Dimensions et formes : H. 3,87 ; D. 19,73 (ouverture) ; D. 8,89 (fond)
Description : Provient de la tombe 172; inhumation féminine en sarcophage de pierre. L'assiette appartenait au mobilier d'offrande composé d'un service de table aligné aux pieds de la morte. Parmi les verres associés à l'assiette se trouvaient deux bouteilles Morin-Jean 26 (2008.0.6.73 - 2008.0.6.74), un bol apode HN 3.16b à décor pincé (2007.0.6.118), un pot globulaire Isings 94 (2008.0.6.28), un barillet frontinien Isings 89 (2008.0.6.57).
Verre incolore de bonne qualité.
Pièce exécutée à l'aide d'un moule. Marli oblique à lèvre simplement arrondie. Dans le fond interne, trois cercles concentriques gravés, sur le bord, un autre.
Intacte.
Découverte
Lieu de découverte  - de collecte : nécropole des Dunes (Poitiers, l.d.)
Date de collecte, de découverte : entre 1878 et 1879
Inventeur de l'objet : La Croix Camille de
Précision sur la découverte, collecte : Ce sont les travaux commencés par l'armée pour l'agrandissement du parc à fourrage de la caserne des Dunes (à l'est de Poitiers, aux abords immédiats de la voie de Bourges, sur les coteaux dominant le faubourg Saint-Saturnin -actuel faubourg du Pont-Neuf), qui amenèrent la découverte du site. Le commandant Rothmann (assisté du capitaine Chevreau) veillèrent à enregistrer chaque tombe rencontrée en terrain militaire. Le mobilier issu de ces fouilles est allé enrichir les collections du musée de Cluny, avant d'être transféré au Musée des Antiquités Nationales à Saint-Germain-en-Laye.
Mais l'apport le plus important demeure celui du Père Camille de La Croix qui entreprit, à la suite du commandant Rothmann, de fouiller cette nécropole des Dunes. Ces fouilles durèrent jusqu'à la découverte de l'exceptionnel hypogée mérovingien de Mellebaude. Les tombes fouillées par le Père de La croix étaient pour la plupart contemporaines de celles décrites par Rothmann.
Cette nécropole compte pas moins de 367 sépultures.
Type de découverte : travaux ; fouilles
Données sur l'exécution
Siècle ou millénaire : 2e moitié 2e siècle, 1e moitié 3e siècle
Précision sur la genèse : Ces pièces de très belle facture appartiennent à la catégorie des verres incolores qui détrôna dès la fin du Ier siècle la vaisselle de couleur, marquant un profond bouleversement dans la mode. Dès lors les verres naturellement colorés semblent réservés aux récipients de stockage. L'ensemble des verres déposés dans une tombe des Dunes avec l'assiette (pot, verre à boire, carafes) donne une idée assez précise du raffinement d'un service de table qui cherche alors, comme le rapporte Pline, à imiter le cristal de roche. Les formes en revanche s'inspirent souvent de prototypes métalliques. La diffusion de cette vaisselle est extraordinairement large puisque les découvertes concernent l'Orient comme l'Occident. Plusieurs centres de production ont dû exister, parmi lesquels figurent peut-être l'Italie et l'Egypte. Quelques tessons d'un bol ont été mis au jour dans une villa de Migné-Auxances (Vienne). Dans une tombe de Chatellerault, c'est un superbe plateau qui avait été déposé (2007.0.6.105). Contrairement à la plupart des sites qui ont livré cette verrerie à l'état fragmentaire, Cosa en Italie a fourni une série de cinquante spécimens de bols ou assiettes complets, utilisés entre la fin de l'époque flavienne et la fin du IIe siècle, et comparables à l'assiette des Dunes. La technique du moulage utilisée pour la fabrication de cette vaisselle a permis la création massive de produits manufacturés. Ce type d'assiette semble cependant peu répandu en Gaule. Il pourrait avoir été fabriqué jusqu'au Bas-Empire.
Précision sur la datation : Fin 2e siècle/Début 3e siècle
Données sur l'utilisation
Utilisation : mort et enterrement
Lieu d'utilisation : nécropole des Dunes (Poitiers, l.d.)
Administration
Localisation de l'objet : Le Chronographe (Rezé, bât.)
Propriétaire : Poitiers propriété de la commune
Date d'acquisition : cession sans contrepartie financière en 1947
Ancienne appartenance : Société des Antiquaires de l'Ouest entre 1884 et 1947
La Croix Camille de entre 1878 et 1884
Service gestionnaire : Musée de la Ville de Poitiers et de la Société des Antiquaires de l'Ouest
Documents et objets liés
Bibliographie : Simon-Hiernard D 2000 (Page : P. 226, n°189)
Eygun Fr 1933 (Page : p. 107 - n° 124 - planche VI)
© Alienor.org, Musée de la Ville de Poitiers et de la Société des Antiquaires de l'Ouest

M0852_2007-0-6-104_M2013-2720 Poitiers (Vienne), assiette, verre,époque romaine.
Musée de la Ville de Poitiers et de la Société des antiquaires de l'Ouest

M0852_2007-0-6-104_M2015-3488
Musée de la Ville de Poitiers et de la Société des antiquaires de l'Ouest


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.