tombeau ; maquette ; monument funéraire - Tombeau de Monseigneur Sebaux

Titre : Tombeau de Monseigneur Sebaux
Dénomination : tombeau, maquette, monument funéraire
Auteur - Exécutant : Verlet Raoul
Désignation
Numéro d'inventaire : 926.2.27
Domaine : sculpture, sociabilité, organisation sociale, arts
Matières : plâtre, bois, fer
Techniques de réalisation : modelé, moulage, armature bois, armature métallique
Dimensions et formes : H. 125 ; L. 65 ; P. 25
Sujets représentés : tombeau, évêque, agenouillé, prière, arc architectural, architecture religieuse
Description : Maquette en plâtre d'un monument funéraire adossé. Mgr Sebaux est présenté en priant, agenouillé sur la cuve de son tombeau, devant un fonds d'architecture néo-baroque. Le monument a été réalisé avec des modifications importantes.
Données sur l'exécution
Date d'exécution : entre le 1 January 1892 et le 1 January 1895
Sources de la représentation : L'évêque d'Angoulême Mgr Alexandre-Léopold Sebaux, décédé à 71 ans le 17 mai 1891 après 18 années d'un épiscopat agité, fut sans doute l'un des plus acharnés adversaires de ce qu'il appelait "la République impie".
"Le tombeau de Mgr Sebaux, érigé dans la cathédrale d'Angoulême en 1895, suite à une souscription, se fait encore aujourd'hui par son architecture monumentale, l'écho de cet épiscopat très troublé. L'important mausolée, avec le prélat présenté à genoux sur son tombeau, en prière et grandeur nature, semble être comme une revanche en face d'un monde et d'une époque qui s'étaient détournés des projets et des idées du défunt" (Pierre Baudet, inédit).
Siècle ou millénaire : 4e quart 19e siècle
Précision sur la genèse : Il s'agit sans doute de la première maquette présentée pour ce monument. Des modifications notables ont été apportées au monument définitif érigé en marbre dans le croisillon sud du transept de la cathédrale d'Angoulême en juillet 1895 : le fond d'architecture néo-baroque n'a pas été construit ; le blason du fronton se retrouve sur la cuve du tombeau, la mitre placée en arrière de l'évêque est passée devant. Une photographie de G. Michelez sur papier albuminé de 1895 (cote F/21/7663) conservée en réserve des Cartes et Plans, consultable sur la base Mistral, permet de s'en faire une idée.
Le grand modèle en plâtre, exposé au Salon des artistes français en 1895 (H.175 ; L.90 ; P.205), acquis par l'Etat et déposé au Musée de Vannes en 1896 a été détruit pendant un déménagement.
Précision sur la datation : Commande passée au sculpteur vers 1892-93 sur souscription des fidèles du diocèse.
Données sur l'utilisation
Utilisateur : modifier fiche objet commanditaire
Administration
Localisation de l'objet : Le Musée d'Angoulême (Angoulême, bât.)
Propriétaire : Angoulême propriété de la commune
Date d'acquisition : don en 1926
Ancienne appartenance : Hirel Valentine
Service gestionnaire : Le Musée d'Angoulême
Documents et objets liés
Bibliographie : Syndicat d'Initiative de la Charente 1927 (Page : 12)
Rolin B 1995 (Page : P. 110-111)
Exposition : Fantômes Angoulême 1995 Numéro dans le catalogue : 125
© Alienor.org, Musée des Beaux-Arts d'Angoulême

Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.