borne milliaire - Borne milliaire de l'empereur Caracalla ou Elagabal

Titre : Borne milliaire de l'empereur Caracalla ou Elagabal
Dénomination : borne milliaire
Désignation
Numéro d'inventaire : 2008.0.6.273
Autre n° : L.53 ; SA.68
Domaine : sculpture, transports - communications, épigraphie, archéologie
Matières : calcaire
Techniques de réalisation : gravé
Dimensions et formes : H. 180 ; L. 55 ; l. 50
Description : Borne milliaire, remployée comme sarcophage au haut Moyen-Âge puis en tant que jambage de porte. Elle était probablement placée sur la voie Poitiers/Argenton. La station indiquée sur cette colonne serait Poitiers (Limonum) selon les deux premières lettres LI effacées précédant le M.
Attribuée à Commode par A. De Longuemar et d'autres. Jean Hiernard se rattache à l'avis contraire d'Espérandieu et l'attribue plutôt à Caracalla ou Elagabal. Hirschfeld l'attribue lui à Marc-Aurèle.
Transcription des inscriptions : Transcription, restitution et traduction de Jean Hiernard.

Transcription:
IMP M[...]
AVG PONTIFM[...]
MV[...] VN POTESTAT[...]
[...]OS III
F[...] M
[...]X

Restitution:
Imp(erator) M(arcus) [Aur(elius) Antoninus]
Aug(ustus), pontif(ex) m[axi]-
mu[s trib]un(icia) potesta[te]
[XV ou III, c]o(n)s(ul) III
F[in(ibus)] [L]im(ono)
[(leugas) XI] (leugas) X

Traduction:
"L'Empereur Marcus Aurelius Antoninus Auguste, pontife suprême, en sa 6e (?) puissance tribunicienne, consul 3 fois. Jusqu'à la frontière: 11 lieues // Depuis Limonum: 10 lieues."
Découverte
Lieu de découverte  - de collecte : Chauvigny (Vienne, ville)
Date de collecte, de découverte : en 1836
Inventeur de l'objet : Piorry Marc-Antoine
Précision sur la découverte, collecte : Trouvée peut-être à Saint-Pierre-les-Églises.
Type de découverte : découverte fortuite
Données sur l'exécution
Lieu de création - d'exécution : Poitou-Charentes (Nouvelle-Aquitaine, hist.)
Siècle ou millénaire : 1er quart 3e siècle
Époque, datation, style et mouvement : époque romaine
Précision sur la datation : 211-212 ou 220-221 après Jésus-Christ
Données sur l'utilisation
Utilisation : routière, voyage, funéraire, porte
Lieu d'utilisation : Poitou-Charentes (Nouvelle-Aquitaine, hist.)
Chauvigny (Vienne, ville)
Administration
Localisation de l'objet : musée Sainte-Croix (Poitiers, bât.)
Propriétaire : Poitiers propriété de la commune
Date d'acquisition : cession sans contrepartie financière en 1947
Ancienne appartenance : Société des Antiquaires de l'Ouest entre 1836 et 1947
Piorry Marc-Antoine avant 1836
Service gestionnaire : Musées de la ville de Poitiers et de la Société des Antiquaires de l'Ouest
Documents et objets liés
Bibliographie : Ledain B 1884 (Page : P. 16, n°53)
Ménard JA 1854 (Page : P. 49-50, n°D2)
MSAO 1837 (Page : P. 120-123)
MSAO 1836 (Page : P. 26)
BSAO 1844 (Page : P. 47)
MSAO 1863 (Page : P. 134)
Espérandieu E 1888 (Page : P. 27-29, n°9; p. 380)
Ledain B 1887 (Page : P. 59, n°57)
© Alienor.org, Musées de la ville de Poitiers et de la Société des Antiquaires de l'Ouest

M0852_2008-0-6-273_J2008-1251 Chauvigny (Vienne), borne milliaire de Caracalla ou Elagabal, calcaire, 211-212 ou 220-221.
Musées de la ville de Poitiers et de la Société des Antiquaires de l'Ouest

M0852_2008-0-6-273_J2008-1252 Chauvigny (Vienne), borne milliaire de Caracalla ou Elagabal, calcaire, 211-212 ou 220-221.
Musées de la ville de Poitiers et de la Société des Antiquaires de l'Ouest

M0852_2008-0-6-273_J2008-1253 Chauvigny (Vienne), borne milliaire de Caracalla ou Elagabal, calcaire, 211-212 ou 220-221.
Musées de la ville de Poitiers et de la Société des Antiquaires de l'Ouest

M0852_2008-0-6-273_J2008-1254 Chauvigny (Vienne), borne milliaire de Caracalla ou Elagabal, calcaire, 211-212 ou 220-221.
Musées de la ville de Poitiers et de la Société des Antiquaires de l'Ouest

M0852_2008-0-6-273_J2008-1255 Chauvigny (Vienne), borne milliaire de Caracalla ou Elagabal, calcaire, 211-212 ou 220-221.
Musées de la ville de Poitiers et de la Société des Antiquaires de l'Ouest


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.