estampe - Homo Sapiens, Sapiens,... Sapiens

Titre : Homo Sapiens, Sapiens,... Sapiens
Dénomination : estampe
Auteur - Exécutant : Chaintrier Jean (graveur)
Désignation
Numéro d'inventaire : 2010.1.1
Domaine : estampe, arts
Techniques de réalisation : monotype, linogravure, pastel
Dimensions et formes : H. 38 ; L. 26
Type d'inscription : annotation manuscrite, titre, signature
Transcription des inscriptions : Monotype lino gravé + pastel (b.g.)
Homo Sapiens, Sapiens,... Sapiens (au centre)
JCHAINTRIER (b.d.)
Données sur l'exécution
Lieu de création - d'exécution : Paris (Paris, ville)
Date d'exécution : en 1971
Précision sur la genèse : Cette oeuvre se veut une réaction à la politique d'aménagement du territoire menée par le gouvernement Pompidou sous De Gaulle dans les années 60 : explosion du réseau autoroutier qui quadruple en deux ans, politique des villes nouvelles puis par le président Pompidou.

Devenu président, Georges Pompidou entend moderniser la France : il continue la modernisation économique et l'industrialisation du pays tout en devant faire face à des conflits sociaux et aux contrecoups du premier choc pétrolier de 1973. Dans ce cadre, il développe l'automobile au détriment des autres modes de transport. En 1970, il écrit dans une lettre destinée à Jacques Chaban-Delmas :
" La vie moderne dans son cadre de béton, de bitume et de néon créera de plus en plus chez tous un besoin d'évasion, de nature et de beauté. L'autoroute sera utilisée pour les transports qui n'ont d'autre objet que la rapidité. La route, elle, doit redevenir pour l'automobiliste de la fin du vingtième siècle ce qu'était le chemin pour le piéton ou le cavalier : un itinéraire que l'on emprunte sans se hâter, en en profitant pour voir la France. Que l'on se garde de détruire systématiquement ce qui en fait la beauté !".[
Il dit encore à ce propos en 1971 :
" Il faut adapter la ville à l'automobile ".
Le nombre de cyclistes régresse et le nombre d'automobilistes augmente significativement. Dans bon nombre de villes beaucoup de vieux quartiers sont détruits pour faire place à des voies express ou élargir certains axes comme à Lyon avec le tunnel de Fourvière. C'est à cette époque que nait le plan autoroutier pour Paris conçu par les services techniques, les architectes et urbanistes de la ville de Paris.

C'est dans ce contexte que Jean Chaintrier, alors parisien, réalise Homo Sapiens, Sapiens,& Sapiens dans une technique qu'il utilise alors fréquemment notamment pour des petits formats. Il réagit à l'annonce de l'ouverture des quais sur berge et entend dénoncer le tout automobile.
Administration
Localisation de l'objet : Le Grand Atelier, musée d'art et d'industrie (Châtellerault, bât.)
Propriétaire : Communauté d'agglomération du pays châtelleraudais propriété de la communauté d'agglomération
Date d'acquisition : don le 25 September 2009
Ancienne appartenance : Chaintrier Jean
Service gestionnaire : Musée Auto Moto Vélo
© Alienor.org, musées de Châtellerault

Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.