Mélusine - 2013.15.1

Cette plaque de faïence moulée représente une femme portant les seins nus, les cheveux tressés et dont les jambes sont remplacées par la queue d'un serpent. Sa main gauche est relevée sur la tête alors que la droite est surbaissée. 

Le corps entier est peint de couleur ocre alors que la queue est en noir. L'ensemble est vernis.

Elle représente la fée Mélusine, qui selon la légende aurait créé la ville de Parthenay d'un coup de baguette magique.

9, place Gambetta (cœur de ville)

17310 Saint-Pierre-d’Oléron

Ouvert - dimanche : 14h - 18h

9, place Gambetta (cœur de ville)

17310 Saint-Pierre-d’Oléron

Ouvert - dimanche : 14h - 18h

9, place Gambetta (cœur de ville)

17310 Saint-Pierre-d’Oléron

Ouvert - dimanche : 14h - 18h


Caractéristiques

Numéro d’inventaire
2013.15.1
Domaine
céramique - sculpture
Dénomination
bas-relief
Titre
Mélusine
Auteur, exécutant
Pagnier Claude - céramiste
Lieu de création - d'exécution
Parthenay (Deux-Sèvres, ville)
Siècle ou millénaire
2e quart 20e siècle
Précisions sur la genèse

L'oeuvre avait été commandée par les pharmaciens de la ville de Lusignan pour l'installer sur leur devanture.

 

Datation du contexte
Mélusine est un personnage légendaire. "L’Histoire de Mélusine" a été écrite par Jean d’Arras, entre 1392 et 1394, à la demande de Jean de Berry. Quelques années plus tard, en 1401, la légende est à nouveau contée, en vers cette fois, par Couldrette, dans son "Roman de Mélusine" qu’il écrivit pour Jean Larchevêque, sire de Parthenay. D’après Coudrette, les qualités de beauté, de jeunesse, de douceur, de hardiesse et de courage au combat (qui sont celles de l’époux de Mélusine, Raimondin), on les retrouve dans l’un de ses deux derniers fils, Thierry, qui serait l'ancêtre direct des seigneurs de Parthenay, ses commanditaires.
Utilisation
décor
Matière
faïence
Technique
moulé
Dimensions et formes
H. 86 cm ; L. 57 cm
Sujet représenté
fée
Localisation de l'objet
musée Georges Turpin (Parthenay, bât.)
Propriétaire, type de propriété
musée municipal Georges Turpin, propriété de la commune
Mode d'acquisition par le musée
achat
Service gestionnaire
musée municipal Georges Turpin
Avis des instance scientifiques
Commission scientifique inter-régionale d'acquisition des musées de France, Limousin_Poitou-Charentes, 13.06.2013 (favorable)
Précisions administratives
La propriétaire est la fille des pharmaciens qui avaient fait la commande.
Ancienne appartenance
Noël Annick
épreuve, Vue de Claude Pagnier avec sa Mélusine dans son atelier de faïence à Parthenay
Poignat Maurice, 20e siècle,

Mentions légales

Mention légale
© Alienor.org, musée municipal de Parthenay

Une question? Contactez



Ces publications en parlent




Ces œuvres peuvent

vous intéresser