Monument aux Mobiles de la Charente/Monument de la guerre de 70 - 926.2.28
Verlet Raoul, école française
Il s'agit d'une esquisse plâtre mise aux points sur plaque de bois, représentant une allégorie de la France armée veillant assise au pied d'une stèle en forme de pyramide.

9, place Gambetta (cœur de ville)

17310 Saint-Pierre-d’Oléron

Ouvert - dimanche : 14h - 18h

9, place Gambetta (cœur de ville)

17310 Saint-Pierre-d’Oléron

Ouvert - dimanche : 14h - 18h

9, place Gambetta (cœur de ville)

17310 Saint-Pierre-d’Oléron

Ouvert - dimanche : 14h - 18h


Caractéristiques

Numéro d’inventaire
926.2.28
Domaine
sculpture - vie militaire - arts
Dénomination
maquette mise-aux-points - monument aux morts
Titre
Monument aux Mobiles de la Charente/Monument de la guerre de 70
Auteur, exécutant
école française
Date d'exécution
1887
Siècle ou millénaire
4e quart 19e siècle
Précisions sur la genèse
S'agit-il de la maquette présentée par Verlet au concours pour le Monument aux Mobiles en 1887 à Angoulême ? un article du Matin Charentais du 10.02.1888 qui annonçait le don de cette maquette par le sculpteur précise en effet qu'elle "n'est pas la reproduction exacte du monument". La première esquisse a-t-elle disparu, et celle-ci est-elle une version plus aboutie du monument ? L'objet ici inventorié, maquette mise aux points pour la réalisation du modèle, est très proche de l'oeuvre définitive réalisée en pierre. Ce monument a changé deux fois d'emplacement depuis son érection dans le square de l'hôtel de ville.
Matière
plâtre - bois - cuivre
Technique
moulage - mise aux points - armature métallique - crayon
Dimensions et formes
H. 140 ; L. 53 ; P. 50
Type d’inscription
dédicace
Transcription des inscriptions
Sur la pyramide :
La Charente à ses enfants morts pour la Patrie 1870-1871
Onomastique
Charente
Sujet représenté
allégorie - France - femme - épée - cuirasse - pyramide
Localisation de l'objet
Le Musée d'Angoulême (Angoulême, bât.)
Propriétaire, type de propriété
Angoulême, propriété de la commune
Mode d'acquisition par le musée, date d'acquisition
mode d'acquisition inconnu, 1926
Service gestionnaire
Le Musée d'Angoulême
Précisions administratives
Exposée en 1927,avec l'ensemble du don de la veuve de l'artiste, il semblerait que ce soit une version différente de la maquette offerte en 1888 par le sculpteur. Ancien n°92
Accessoire de présentation
La planche brute de base a été recouverte d'un habillage en contreplaqué noir.
Bibliographie
exposition
Fantômes Angoulême 1995 (Numéro dans le catalogue 126 p 112)

Mentions légales

Mention légale
© Alienor.org, Musée des Beaux-Arts d'Angoulême

Une question? Contactez

Ces œuvres peuvent

vous intéresser