tableau ; portrait - Marie de la Tour d'Auvergne

Titre :

Marie de la Tour d'Auvergne

Dénomination : tableau, portrait
Auteur - Exécutant : Ducayer Jean (peintre)
Désignation
Numéro d'inventaire : 2016.1.1
Domaine : peinture, arts
Matières : bois, chêne
Techniques de réalisation : peinture à l'huile
Dimensions et formes : H. 34.2 ; l. 25.3 (hors cadre)
Sujets représentés : portrait, femme
Description :

Ce tableau présente un portrait en buste de Marie de la Tour d'Auvergne, duchesse de La Trémoïlle (1601-1665), portant une robe à dentelle avec un diadème, un collier de perles et une couronne ducale. Fille de Henry de la Tour d’Auvergne, vicomte de Turenne et d’Elisabeth de Nassau, Marie de La Tour d’Auvergne est née à Turenne en 1601. En 1619, elle épouse son cousin, Henri de La Trémoïlle, duc de Thouars et pair de France. Quelques mois après son installation au château de Thouars, empreinte de tristesse, Henri la laisse repartir vivre auprès de sa famille à Sedan. Elle revient pourtant à Thouars et s’installe dans les appartements du vieux château des vicomtes... En 1626, son époux lui donne la charge des ventes de domaines et semble-t-il la gestion des affaires du duché. Malgré la conversion de son mari au catholicisme en 1628, elle reste fidèle à la religion réformée et assume le rôle de protectrice des communautés huguenotes de Poitou et de haute Bretagne. Le château des Ducs de la Trémoïlle, principal monument de la ville, est construit sous l'initiative de Marie de la Tour d'Auvergne. Elle y vécut et y est inhumée. Dès 1635, elle entreprend l’agrandissement du vieux château par la construction d’un pavillon neuf. Quelques années plus tard, selon les projets de Jacques Lemercier, architecte du roi et bâtisseur du château de Richelieu, Marie de la Tour fait détruire le vieux château pour construire un nouvel ensemble harmonieux et de grandes dimensions. Femme de caractère, elle impose son choix d'une architecture remarquable. Avec une façade de plus de 110 m de long, précédée d’une cour d’honneur entourée d’une galerie à portiques de 70 m de côté, le château de Thouars est l’un des plus importants en France dans cette première moitié du XVIIe siècle. Pendant toute sa vie, elle fait preuve d’une force de caractère qui parfois dérange. Figure éminente du protestantisme en plein milieu du XVIIe siècle, elle s’isole sans pour autant se convertir comme beaucoup des membres de sa famille. Elle meurt le 24 mai 1665 au château de Thouars.

Type d'inscription : titre, nom de l'auteur, datation
Transcription des inscriptions :

MARIE DE LA TOUR DUCHESSE|DE LA TRIMOUILLE peint par|Ducayer en l'année 1639 (m.h.)(revers du panneau)

Données sur l'exécution
Date d'exécution : en 1639
Siècle ou millénaire : 2e quart 17e siècle
Administration
Localisation de l'objet : musée Henri Barré (Thouars, bât.)
Propriétaire : Thouars propriété de la commune
Date d'acquisition : don le 25 août 2016
Ancienne appartenance : Mieg François
Service gestionnaire : musée Henri Barré
Documents et objets liés
Objets liés : gravure - Marie de la Tour Duchesse de la Trémoïlle et de Thouars.
tableau ; portrait - Portrait de Henry-Charles de la Trémoïlle dit 'Prince Rupert'
© Alienor.org, Musée Henri Barré

M0845_n_2016.1.1_1 Portrait de Marie de la Tour d'Auvergne, duchesse de Thouars
Musée Henri Barré

M0845_n_2016.1.1_3 Revers du portrait de Marie de la Tour d'Auvergne, duchesse de Thouars inv 2016.1.1
Musée Henri Barré

M0845_n_2016.1.1_4 Portrait de Marie de la Tour d'Auvergne, duchesse de Thouars inv 2016.1.1 (avant restauration)
Musée Henri Barré

M0845_n_2016.1.1_5 Portrait de Marie de la Tour d'Auvergne, duchesse de Thouars inv 2016.1.1
Musée Henri Barré


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.