Qui sommes-nous ?


Historique

L'association Conseil des musées de Poitou-Charentes a été fondée en 1994 sous l'impulsion des conservateurs de seize institutions de la région afin de mettre en commun les moyens techniques et humains d'appropriation des nouvelles technologies dans le monde des musées.

Désormais étendue à l'ensemble de la région Nouvelle-Aquitaine, « Alienor.org, Conseil des musées » constitue un réseau de plus de cinquante musées. L’ensemble des acteurs de ce réseau œuvre à la mise en valeur de leurs collections via Internet et les outils numériques.


Objectifs

Le Conseil des musées vise à mutualiser les moyens de ses musées participants pour élaborer des outils communs d’étude, de gestion et de mise en valeur de leurs collections. Grâce à son équipe et au personnel des musées participants, le Conseil des musées développe et met à la disposition des musées du réseau des outils toujours plus innovants pour la gestion et la mise en valeur de leurs collections patrimoniales.

L’association est indépendante et distincte de l’Association Générale des Conservateurs des Collections Publiques de France et de sa section fédérée l'Association des Personnels Scientifiques des Musées de Nouvelle-Aquitaine dont les objectifs sont différents et complémentaires.


Réalisations

Réalité augmentée des œuvres, système d’intelligence artificielle d’analyse logique et scientifique de l’inventaire, moteur de recherche moissonnant de multiples bases de données patrimoniales, etc. : le conseil des musées mène depuis son origine des expérimentations et assure une veille technologique constante pour apporter aux musées les technologies numériques les plus pertinentes.

1997 - la première exposition virtuelle : En 1997, l'association publie un cédérom interactif : Océanie, les grands découvreurs du Pacifique. Il proposait à l'utilisateur de découvrir les carnets de voyages des grands explorateurs, Cook, La Pérouse, Dumont-d'Urville, etc., au travers des collections de plusieurs musées de la région. Ainsi réunis, les fonds ethnographiques des musées d'Angoulême, de Rochefort et de La Rochelle constituent la deuxième collection en terme d’importance après celle du Quai Branly.
C'est en poursuivant ce principe qu'à partir de l'année suivante, le Conseil des musées à commencé à publier sur Internet des expositions virtuelles thématiques, des retours sur des expositions temporaires, des vidéos et des billets dévoilant les coulisses des musées. Aujourd'hui, ce sont plusieurs centaines de publications qui sont en ligne sur le site Alienor.org.
Découvrez les publications

1999 - le site de découverte des musées : Avant que ne soient proposées des expositions virtuelles sur le web, le site Alienor.org se voulait être le centre d’information centralisant les données de l’ensemble des musées du réseau : présentation du musée, informations pratiques, actualités, horaires, tarifs, etc.
Avec plus de cinquante musées répartis sur toute la région, le site Alienor.org est devenu un site d’information incontournable ; il présente un nombre toujours croissant de musées sur lequel les touristes de passage comme les habitants peuvent s’informer.
Retrouvez les musées et leur actualité

2001 - la base de données des collections : Les inventaires d’une quarantaine de musées sont regroupés dans une seule et unique base de données dénommée Alienorweb. C’est à la fois l’outil servant aux musées à inventorier, documenter et gérer les collections mais également celui permettant au grand public comme aux chercheurs de parcourir et découvrir les œuvres.
Cette base de données full web est développée selon un cahier des charges spécifiquement défini par les personnels scientifiques des musées.
Parcourez les collections en ligne

2006 - Alienorweb associé : Un autre outil d’inventaire est proposé aux musées plus modestes. Plus sommaire en termes de fonctionnalités (volumétrie limitée, un seul mode de recherche et d’affichage, pas de mise en ligne au public, pas de profil utilisateur, etc.), il leur permet néanmoins d’effectuer leur inventaire juridique des collections et d’en assurer la pérennité.

2012 - La traçabilité des collections par la RFID : Pour mieux gérer les déplacements d’œuvres, les musées du réseau ont souhaité disposer d’une solution facilitant le suivi des mouvements d’œuvres. Pour simplifier à l’extrême le suivi des collections, une application sur tablette tactile associée à des étiquettes RFID a été développée. La RFID permet l’identification instantanée de l’objet, tout en limitant les manipulations et en permettant une identification en lot.
Une solution sur mesure a donc été développée pour que les musées puissent enregistrer et synchroniser chaque mouvement d’œuvre avec la base de données des collections.
Apprenez-en plus sur cette innovation technique

2015 - les applis mobiles :
Un partenariat est lancé en 2015 entre la Direction Régionale des Affaires Culturelles, l’Institut Universitaire de Technologies de La Rochelle et Alienor.org, Conseil des musées dans l’objectif de développer des prototypes d’applications mobiles à destination des visiteurs de musées. Ces prototypes peuvent ensuite être repris et déclinés dans les musées du réseau.
Actuellement, quatre applications ont été développées et reprises par plus d'une vingtaine de musées.
Découvrez les applis sur le site Jpeuxpasjaimusee.org

2018 - La 3D : En 2018, le Conseil des musées sort de l’écran et investit la 3D. Le Musée 3D offre une expérience unique où le visiteur est plongé dans un environnement virtuel en 3 dimensions, semblable à un jeu vidéo. Il peut y découvrir une sélection de 150 œuvres emblématiques de quarante-et-un musées, et ainsi en apprécier la richesse et la qualité patrimoniale.
Ce musée virtuel permet de s'affranchir de toutes les contraintes propres aux bâtiments physiques d'un musée traditionnel et de découvrir la face cachée des œuvres qui sont numérisées en trois dimensions grâce à des scanners spécifiques. Le visiteur peut les manipuler et les retourner dans tous les sens pour en appréhender chacune de ses facettes. En créant un dialogue entre des objets qui ne semblent avoir aucun lien apparent entre eux, l'objectif est d'éveiller la curiosité du visiteur, le rendre acteur de sa visite pour le pousser à en découvrir davantage et, au final, l'inciter à poursuivre l'expérience in real life dans les musées de la région.
Visitez le Musée3D depuis chez vous

Depuis l'ouverture du Musée3D, nous poursuivons notre travail de numérisation des œuvres en 3D. Retrouvez l'ensemble des œuvres scannées en trois dimensions.


Fonctionnement et organisation

Le Conseil des musées est une association loi 1901 constituée de personnes morales –collectivités territoriales, associations, établissements publics de coopération culturelle– propriétaires de collections publiques bénéficiant toutes ou presque du statut de « Musée de France ». L'association est financée par la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Nouvelle-Aquitaine et par les cotisations de ses adhérents.

Rendez-vous dans l'espace professionnel pour en savoir plus sur l'adhésion


Une question ?