bateau à voile - MMLR.008.612
Cornu Eugène

Dériveur léger en double de type mousse de 1952 construit aux chantiers Large et fils à Arcachon. Coque en V léger à simple bouchain, peint bleu électrique et pont en blanc. Safran relevable, dérive sabre, gréement de sloop à voiles blanches numéro 1194, avec spinnaker éventuellement. Mât avec étai et deux haubans sans barre de flèche. Pontage avant et caissons latéraux étanches. Protégé au titre des Monuments Historiques le 06/02/2018.

9, place Gambetta (cœur de ville)

17310 Saint-Pierre-d’Oléron

Ouvert - dimanche : 14h - 18h

9, place Gambetta (cœur de ville)

17310 Saint-Pierre-d’Oléron

Ouvert - dimanche : 14h - 18h

9, place Gambetta (cœur de ville)

17310 Saint-Pierre-d’Oléron

Ouvert - dimanche : 14h - 18h


Caractéristiques

Numéro d’inventaire
MMLR.008.612
Domaine
marine - sciences - techniques
Autre(s) numéro(s)
PPL005
Dénomination
bateau à voile
Appellation historico-commerciale
Mousse
Nombre d’exemplaire
1
Date de découverte
2003
Précisions sur la collecte

Don arrivé par l'intermédiaire de Claude Degrois, président de l'Association des Amis du Musée Maritime de La Rochelle en 2003.

Auteur, exécutant
Cornu Eugène - architecte-concepteur
Date d'exécution
1952
Siècle ou millénaire
2e moitié 20e siècle
Précisions sur la genèse

Le Mousse fut la réponse d'Eugène Cornu au Vaurien de Jean-Jacques Herbulot à la demande du Yacht Club de Triel qui cherchait à concevoir un programme orienté vers la performance, la régate. Plan de construction en contreplaqué, 3 membrures, 4 varangues afin de faciliter la construction amateur. Le pontage avant et deux caissons latéraux étanche assurent l'insubmersibilité. Ses fonds en V le rendent plus sportif que le Vaurien. Bateau de la petite plaisance des années 1950 il contribua avec son rival à la formation des jeunes barreurs avant l'arrivée du 420.

Précisions sur la datation
Ce bateau a appartenu Nicole et Bernard Masson, (d'où Bernic son premier nom) qui le faisaient naviguer à Arcachon. Puis il a navigué sur la Seine au C N Evry Petit Bourg. Il reprit du service en 1972 avec les enfants pour équipage Thierry et Florence, d'ou son nouveau nom (Il semble que dans la famille on avait l'habitude d'écrire Thyflo) A partir de 1980 il fut conservé à l'abri.
Utilisation
plaisance
Précisions sur l'utilisation

Restauration le Lycée professionnel de Surgères
Bateau en état : Complet, navigant, exposé. Surtout adapté aux équipages sportifs et légers 

Lieu d'utilisation
La Rochelle (Charente-Maritime, ville)
Matière
bois - contreplaqué - tergal - métal - corde
Technique
assemblé - moulé - scié - usiné
Dimensions et formes
Coque et mât : H. 575 ; L. 391 ; P. 144 ; Pds. 90 kg Surface de voile 8,10 m²
Type d’inscription
numéro de série
Transcription des inscriptions

Coque : Thyflo (poupe, bâbord)

Voile : 1194 (2 faces, c.)

 

Sujet représenté
bateau à voiles
Localisation de l'objet
musée maritime (La Rochelle, bât.)
Propriétaire, type de propriété
Musée maritime de La Rochelle, propriété de la commune
Mode d'acquisition par le musée, date d'acquisition
don, 2007
Précisions administratives
don de la famille Masson par l'intermédiaire Claude Degrois, président de l'Association des Amis du Musée Maritime de La Rochelle
exposition
Littérature grise
05-dossier2017_MousseThiflo
Collecteur
[{"ETATCIVIL":["Association des Amis du Musée Maritime de La Rochelle"],"NFICHE":["47127"],"NIVEAUVISA":["40"]}]
Date de découverte
2003
Précisions sur la découverte

Don arrivé par l'intermédiaire de Claude Degrois, président de l'Association des Amis du Musée Maritime de La Rochelle en 2003.


Mentions légales

Mention légale
© Alienor.org, Musée Maritime de La Rochelle

Une question? Contactez

Ces œuvres peuvent

vous intéresser