01
févr.
2024

03
nov.
2024

01

févr.
2024

03

nov.
2024

Tous à la plage ! Villes balnéaires du XVIIIe siècle à nos jours.

A partir du 1er février et jusqu’au 3 novembre 2024, le Musée de l’île d’Oléron - établissement de la Communauté de Communes - présentera sa nouvelle exposition temporaire TOUS À LA PLAGE ! VILLES BALNÉAIRES DU XVIIIE SIÈCLE À NOS JOURS, retraçant l’apparition du tourisme balnéaire et ses conséquences sur l’évolution de l’architecture et de l’urbanisme des bords de mer.

L’attrait pour le bord de mer est un phénomène relativement récent. Longtemps perçu comme un lieu hostile voire dangereux où on ne s’aventurait guère, le littoral devient peu à peu à partir du XVIIIe siècle, un lieu de villégiature recommandée pour ses bienfaits pour la santé. Les plus fortunés viennent y respirer le bon air marin et profiter de bains de mer thérapeutiques. Avec le développement du réseau ferroviaire au XIXe siècle, le littoral devient plus facile d’accès. Les affiches publicitaires des chemins de fer en vantent les atouts et participent à l’apparition d’un tourisme balnéaire plus ludique que curatif. On vient dorénavant au bord de la mer pour se baigner, se promener et surtout se divertir ! Hôtels, casinos, villas poussent comme des champignons partout sur le littoral français. Le tourisme balnéaire s’affirme encore avec l’apparition des congés payés en 1936 et se démocratise alors. Après la seconde guerre mondiale, le bord de mer devient la destination privilégiée de tous les vacanciers. L’essor du tourisme balnéaire va de pair avec l’apparition de nouvelles stations. Aujourd’hui mondialisé, il pèse toujours beaucoup sur l’économie et le développement des territoires. L’urbanisme balnéaire doit maintenant faire face à un double défi démographique et climatique et être plus inventif que jamais !

Toute cette épopée est racontée dans la nouvelle exposition temporaire itinérante proposée par le musée de l’île d’Oléron et coproduite par la Cité de l’architecture et du patrimoine, le Centre des monuments nationaux, la Ville de Royan et le Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement de la Charente-Maritime. L’exposition présente la singularité de l’architecture et de l’urbanisme des bords de mer en France, du XVIIIe siècle au début du XXIe siècle, en référence à des exemples. Elle retrace aussi l’évolution de la société et de son rapport au littoral à travers des objets cultes. Pour compléter l’exposition, le musée a choisi de présenter dans l’exposition mais aussi dans son parcours de visite un ensemble d’objets en lien avec le tourisme balnéaire. Costumes de bain, évidemment, mais aussi peintures, dessins, affiches publicitaires, cartes postales anciennes et quelques autres objets de collection tout droit sortis de la réserve ou prêtés par des particuliers seront ainsi dévoilés. 

Le jeune public, comme toujours, n’est pas oublié. Il pourra découvrir l’exposition à l’aide de fiches-jeux et profiter d’un espace ludique pour apprendre tout en s’amusant. Un ensemble d’activités et d’événements autour de l’exposition sera par ailleurs programmé tout au long de l’année par le musée.

9, place Gambetta

17310 L'Île d'Oléron

  Actuellement fermé - dimanche 10h00 - 12h00 | 14h00 - 18h00


Détails

Dates

Du 1er février au 3 novembre 2024. 

Horaires

Horaires d'ouverture du musée. 

Tarifs

Inclue dans le billet d'entrée.

Public concerné

Tous publics 

Adresse
9 place gambetta
17550, L'Île d'Oléron

Plan d’accès

Ces évènements peuvent vous intéresser